Visiteurs: 1128710
Aujourd'hui: 373
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 



México DF, dimanche . 2ª de la Temporada Grande. 1/2 arène.

Toros de Xajay, bien présentés mais de peu de jeu, sauf le 1er bon.

Joselito Adame, palmas, silence et silence;
Roca Rey, silence, silence et silence.

Nouvelle corrida décevante; cette fois en raison des toros de Xajay, pourtant une des meilleurs élevages du Mexique. Le premier a permis à Joselito Adame de monter ses qualités; Andrés Roca Rey a fait preuve une fois de plus d'un courage qui a impressionné le public. Nombreux commentaires encourageants pour l'avenir de la fiesta de la part du public.



__________________________________________________________________



México, samedi, Monumental. Samedi.Moins de 1/2 arène. Première corrida de la temporada grande.

Toros de Bernaldo de Quirós, descastés de pauvre jeu; inégaux de présentation.

Eulalio López “Zotoluco”: Palmas et silence après un avis.
José María Manzanares: Ovation et une oreille.
Alejandro Talavante: Palmas et palmas.

Le banderillero Christian Sánchez salua au quatrième.



Débuts de temporada décevants en raison du manque de caste des toros mais aussi d'une entrée faible en rapport avec le cartel. Seul Manzanares tira son épingle du jeu en coupant une première oreille de la saison, face au seul bon toro de la soirée. La Union des toreros mexicians a annoncé qu'elle allait attaquer les dirigeants de Monumental pour avoir inclus deux toreros espagnols dans le même carte, là où des accords historiques en prévoient deux. On attendait beaucoup du mano à mano Joselito Adame/Andrés Roca Rey le lendemain.
Le rendez vous n'a pas été à la hauteur des espérances en raison du manque de race des toros. Les deux hommes ont été "por encima" de l'encierro. Roca Rey a impressionné le public de la Monumental par son intrépidité (cf. la vidéo de son quite) et il a été pris alors qu'il débutait la faena à genoux. Il n'a pas manqué ces débuts dans la plus grande arène du monde. Déception néanmoins pour les débuts de la nouvelle empresa de la calle Rodin marqués par une hausse des entrées vertigineuses et des horaires inhabituels ce qui explique les entrées décevantes au regard des cartels proposés.

pierre Le: 15/11/16
AG du club taurin de Mimizan ARLES, LES DATES