Visiteurs: 1138459
Aujourd'hui: 279
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Saint Sever, novillada non piquée de la Semaine Culturelle et Taurine , organisateurs Peña Jeune Aficion
Quatre erales de Pilar Poblacion bien présentés, avec des comportements divers , le troisième excellent pour
Cristobal Reyes : silence
José Rojo : un avis et silence
Alfonso Pablo Ortiz : une oreille
Francisco de Manuel : un avis et vuelta (sans que personne ne l’ait demandée)
Vuelta al ruedo au troisième eral
Président Jean Cazaubon
700 aficionados présents malgré une météo froide et humide
10 péronnelles peu cultivées , se prenant pour Donald Trump et proférant des insanités au passage des personnes se rendant aux arènes. Cela sent la fin pour le mouvement des antis.
Alfonso Pablo Ortiz remporte le prix des organisateurs du Sud Ouest, de la Peña Jeune Aficion et celui accordé au meilleur torero « al natural »

Bien présentés, les Santa Coloma de Pilar Poblacion ont eu des comportements variés allant du faible soso ,comme le premier, au très noble et encasté comme l'excellent troisième. Ils ont tous prouvé, comme les Coquilla de ce matin, qu'il y a de quoi monter des noviladas "entretenues" en dehors des sempiternels Domecq.
Cristobal Reyes a hérité d'un novillo qui manquait de charge.Son toreo marginal et manquant de dominio ne lui a pas permis d'améliorer ou corriger les défauts de son opposant.
José Rojo, qui remplaçait le dernier des Adame bloqué par les tracasseries administratives. Le garçon est très vert. Il manque de métier et de recours et est resté en dessous des possibilités de son Pilar Poblacion.
Alfonso Ortiz est un torero qui progresse de courses en courses. Il reçoit avec élégance son novillo à la cape. A la muleta l'eral foit montre de beaucoup de caste de noblesse et de caste. Le novillero se met au diapason et construit une très belle faena faite de séries très sincères mélant lidia et inspiration artistique. Dommage qu'un épée trop basse, le prive d'une seconde oreille. L'excellent novillo est honoré d'une vuelta al ruedo.
Francisco de Manuel est l'archétype du torero fabriqué dans certaines écoles taurines. Il déroule une leçon apprise sans y mettre ni sentiments ni personnalité. Quand il tombe sur un novillo soso, cela donne une faena ennuyeuse, sans vibration et qui parait interminable. Le garçon , s'il manque d'originalité, ne manque pas de toupet. Il nous endort,tue mal et s'octroie une vuelta (sic)


corridasi sur ComBoost


Photos Matthieu Saubion


rt

Ce commentaire reçu hier soir:

Cristobal Reyes

"Jour avec, jour sans … ! A 17 ans laissons s’épanouir ces jeunes qui seront Nos futures figuras de demain … ne portons pas de jugement hâtif sur un combat contre des adversaires au jeu différents … bien ou mal servis …"

pierre Le: 13/11/16
SAINT-SEVER LE MATIN CALI, INDULTO DE "ALOSNERO"