Visiteurs: 1127494
Aujourd'hui: 367
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 


La Santamaria de Bogota, ouverture le 22 janvier prochain



Sans doute vivons-nous un moment historique car c'est un exploit que de s'imposer face à un establishment aussi puissant et ses médias coalisés pour faire échouer un candidat à des élections présidentielles dans le pays qui domine la planète. Nous ne sommes pas à l'écart du monde et le succès de l'homme désormais le plus puissant de l'univers -qu'on l'apprécie ou pas, là n'est pas la question- doit faire réfléchir. Peut-être avons-nous besoin, nous aussi, les taurins, de quelqu'un qui tire la nappe et qui fasse du passé table rase ? De quelqu'un qui nous redonne l'avantage ou du moins notre dignité ? De quelqu'un en qui nous pourrions, nous aussi, placer notre confiance ? Notre espoir. Quelqu'un qui ne soit ni démagogue, ni vulgaire -comme l'est le héros du jour- mais qui s'attelle à la tâche.



Car les nouvelles sont contrastées. La décision du Tribunal Constitutionnel de Barcelone, qui nous est favorable sur le fond, ne semble déboucher sur rien de concret. Le tribunal délègue à la Generalitat le soin de gérer la tauromachie, autrement dit de mettre des bâtons dans les roues à ceux qui souhaitent le retour des toros. Pour faire court: la tauromachie est légale en Catalogne mais le retour des corridas hypothétique. Barcelone c'est, pour nous, la mère de toutes les batailles. Quelqu'un de compétent et de déterminé va-t-il se lever ? Relever le défi ? Arrêter cette injustice ? Rompre avec ce déni de justice ? Nous ne le voyons pas pour le moment...

Il faudrait des hommes déterminés comme il y en eut à Bogota: comme ces novilleros qui entreprirent une grève de la faim, comme le señor Negret -et ses amis du Consorcio Colombia taurina - qui n'a jamais lâché le morceau. Ne soyons pas négatif, le succès de Bogota est bon à prendre, comme cette nouvelle décision de justice en faveur de la corrida à Saint-Sébastien. Elle s'appuie justement sur la détermination de deux grands professionnels que sont les frères Chopera -trop sous-estimés en France- qui n'ont jamais, eux non plus, lâché le morceau et qui s'appuient sur plus de 50 000 spectateurs lors de leur dernière féria. Car dans une démocratie c'est le peuple qui décide. Il impose un choix à l'élite -ou prétendue telle-, que cela lui plaise ou non. Il faut alors l'entendre.
PV

PS Bogota annonce la venue de El Juli, Roca Rey, Sebastián Castella, Luis Bolívar ou Pablo Hermoso de Mendoza; plus de détails dans les jours qui viennent.

pierre Le: 11/11/16
LE ROCIO AVEC NO HAY BILLETES Les chroniqueurs taurins du Sud Ouest ont désigné leurs lauréats 2017