Visiteurs: 1140257
Aujourd'hui: 295
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Gamarde, Fiesta Campera organisée au profit de l’association Corazon de Toreros y de Niños. Trois quarts d’arènes.

6 novillos de Gallon donnant du jeu malgré une faiblesse certaine

Patrick Varin : deux oreilles
Richard Milian : deux oreilles et la queue
Victor Mendès : une oreille
Stéphane Fernandez Meca : une oreille
Julien Lescarret : une oreille
Mathieu Guillon « El Monteño » : deux oreilles
7 picotazos , Cavalerie Philippe Heyral
A l’issue du paseo toreros et organisateurs saluent au centre du ruedo.
Richard Milian sort à hombros portés par les apprentis toreros d’Adour Aficion

Président : Pascal Lalanne



Beaucoup de chaleur humaine et de tendresse dans cette journée taurine organisée par Manu Mendès et Antonio Paxiao au profit de l’association Corazon de Toreros y de Niños.
Débutée par une capea « de haute volée » le matin avec les élèves d’Adour Aficion, elle s’est continuée par une très belle Fiesta Campera.
Les novillos de Gallon, de présentation adaptée, ont permis, malgré une certaine faiblesse, à tous les acteurs de s’exprimer alliant le sérieux et l’esprit festif qui sied à ce genre de manifestation.
Patrick Varin a donné une leçon de lidia en faisant aller à mas son novillo.
Richard Milian, sous les yeux de ses élèves, a allié combat (avec, comme jadis, quelques bousculades) et élégance avec des séries relâchées .
Victor Mendés a réalisé la série de la journée, toréant en harmonie avec l’accompagnement musicale flamenco et enchaînant des passes des deux mains dans un terrain réduit avec une planta torera magnifique.
Stéphane Fernandez Meca a bien débuté sa faena à un bicho qui s’est malheureusement blessé à une patte ce qui l’a fait aller à menos.
Julien Lescarret , mal servi au sorteo, n’a pas pu faire grand-chose face à un novillo quasi invalide.
Mathieu Guillon avec élégance et envie a construit une très bonne faena au dernier toro et prouvé une nouvelle fois qu’il fallait lui faire confiance comme l’avaient fait les organisateurs de Villeneuve -de-Marsan.
RT


corridaSiinfo sur ComBoost


photos Nicolas Couffignal



pierre Le: 19/10/16
QUERETARO, LA TEMPORADA DE LA PLAZA SANTA MARIA LEA VICENS VA MIEUX