Visiteurs: 1127671
Aujourd'hui: 158
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Plaza de toros de Las Ventas. Dimanche. Dernière de la Feria d'Automne. Plein.

Toros de Adolfo Martín.

Rafael Rubio Rafaelillo, ovation et ovation;
Manuel Jesús El Cid, ovation et ovation après avis;
Morenito de Aranda, silence et silence.



our la clôture de la Feria de Otoño de Madrid, corrida exigeante d’Adolfo Martín, et en matinée, triomphe de Francisco de Manuel qui a remporté la compétition « Camino Hacia Las Ventas »...
La journée de clôture a commencé par la competencia entre trois aspirants, dont le frère de Joselito Adame, devant un quart d’arène. Ne reculant devant aucun sacrifice, Taurodelta avait rajouté cette année la participation d’un novillero, Daniel Menes.

Concernant cette compétition, il convient de rappeler qu’elle concernanit les élèves des écoles taurines de la Comunidad de Madrid et qu’en amont, se sont disputées plusieurs courses de sélection de toute la province. Ce dimanche matin, il s’agissait de la finale qui a dégagé un incontestable vainqueur, Francisco de Manuel, élève de la Fundación El Juli, qui a eu la chance, mais il en faut toujours un peu dans les toros, de tomber sur le meilleur eral de Jandilla de la matinée...

Si le bétail de Jandilla, les 2 et 3 de Vegahermosa, a donné un jeu inégal, la plupart des erales, mais aussi les deux novillos, se sont avérés toréables à divers degrés. Par ailleurs, les épées ont été le tendon d’Achille pour Alfonso Ortiz et Adame à son second, sans quoi il se serait probalement coupé plus d’oreilles...

Daniel Menes : saluts aux deux.
Alfonso Ortiz : saluts aux deux.
Alejandro Adame : oreille et saluts.


Francisco de Manuel : oreille et oreille. (photoPH)

L’après midi-midi, toujours sous le soleil et devant 4/5 d’arènes, sont sortis six toros d’Adolfo Martín bien dans le type, formant un lot exigeant, avec divers degrés de bravoure et de race, le lot de Morenito s’avérant bien en dessous.




Rafaelillo (saluts aux deux) a été comme à son habitude très entreprenant. Après trois rencontres, il brinda sa première faena à l’assistance et réalisa un trasteo autoritaire avec entrega. Entière et descabello. Il reçut son second par larga cambiada de rodillas, mais par la suite, l’Adolfo allait s’avérer très menaçant. La faena sera plus technique et âpre, le petit Rafael s’en sortant bien grâce à son recours et son aguante. Entière au second envoi.



El Cid (saluts aux deux) se distingua, après deux piques sans style et un second tercio médiocre, sur une première faena sans grande histoire, mais comprenant tout de même quelques mouvements honorables. Entière trasera. Le quinto impressionna par une armure démesurée, et après deux bons puyazos, le maestro de Salteras brinda au conclave une faena enlevée et allurée dans son entame, avant que le bicho ne finisse par baisser de ton en se rapprochant des planches. Trois quarts de lame au second envoi.


Morenito de Aranda (silence aux deux) aura été quelque part le malchanceux de l’étape, tombant sur un lot peu propice aux grandes envolées... Son premier a été protesté par manque de forces et de charge, la faena étant donnée sans éclat particulier. L’ultime cherchait dès son entrée l’abri des planches et par la suite, il fit preuve d’un danger sournois lors de charges données sans répéter, Morenito tirant quelques muletazos isolés de bonne facture dans un semble toutefois médiocre et décevant. Echec aux aciers.

Paul Hermé www.torofiesta.com

pierre Le: 04/10/16
NOUVEAU SUCCES DE VANEGAS Camille Juan à Vauvert avec Feriatv