Visiteurs: 1126692
Aujourd'hui: 326
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 



Mercredi. Plaza de toros La Glorieta, Salamanque. Quatrième de la Feria de la Virgen de la Vega 2016. Trois quart d'entrée.

Toros de Domingo Hernández, le sixième ‘Higuero‘, gracié. Un toro de Garcigrande (1º).

Morante de la Puebla, silence et oreille avec pétition de la seconde.
Julián López ‘El Juli’, ovation et oreille.
Juan del Álamo, oreille et deux oreilles et la queue symboliques.

C'est un tournant dans la carrière de Juan del Alamo cet indulto dans les arènes de la Glorieta. Un moment essentiel où il se voyait talonné par d'autres jeunes comme Lopez Simon ou Garrido, malgré l'avance prise. Ils se trouvent que ces deux jeunes loups se sont aventurés sur les terres. Sans qu'ils n'aient démérité, del Alamo a remis les pendules à l'heure, montrant à tous ceux qui croient en lui qu'ils ne se trompent pas. Car chacun sait qu'il n'est pas facile d'être reconnu par les siens. Tans mieux aussi pour l'aficion salmatina qui nous avait semblé un peu atone. Là voilà requinqué par le succès de son torero. Sans doute "Higuero" avait-il de grandes qualités pour être grâcié dans une arène de ce calibre, encore fallait-il un homme capable de lui permettre de les exprimer. Combien d'indultos ou simplement de vueltas à l'arrastre avortés au grand dam des éleveurs, car à un grand toro il faut -nous l'avons dit cent fois- un grand torero et rien n'est plus difficile d'être bien devant un animal exceptionnel. Une boîte de peinture de grande qualité ne fait pas un créateur... Sauver la vie d'un toro de combat -"perdonar la vida" comme le dit la belle expression taurine- ça n'est pas donné à tout le monde.
PV



pierre Le: 15/09/16
CASTELLA AVANT SON SOLO NIMOIS ALABACETE