Visiteurs: 1126682
Aujourd'hui: 316
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Dax, Toros y Salsa, novillada matinale
6 novillos de la Quinta bien présentés, nobles et donnant du jeu pour
Juan de Castilla : salut au tiers, un avis et silence
Luis David Adame : silence, silence
Adrien Salenc : une oreille, une oreille
Sortie à hombros d’Adrien Salenc par la porte des cuadrillas
Douze petites piques
Cavalerie Bonijol
Demi-arène
Soleil et chaleur

Comme d’habitude, les La Quinta sont sortis très nobles parfois limites sosos. Justes de forces, ils ont été économisés au cheval.
Pour supporter, ce qui peut devenir une overdose de noblesse, il faut des toreros avec de la personnalité et de l’entrega.
Ce n’est ni le cas de Juan de Castilla et de Luis David Adame. L’un et l’autre sont pegapases et s’ils ont pu profiter des possibilités de leurs utreros, ils ne les ont jamais exploitées complètement. Si c’est pardonnable pour le colombien, c’est plus inquiétant pour le second des Adame qui prend son alternative la semaine prochaine à Nîmes.

Seul le français Adrien Salenc a su tirer son épingle du jeu. Face au troisième, le meilleur novillo du lot, il a construit une très belle faena, posée alliant lidia et passages plus artistiques. Il tue vite et coupe une première oreille. Le sixième est fuera de typo et a du genio. Il est le plus compliqué du lot. Adrien, sans arriver à le dominer, fait face avec application et courage. Il tue à nouveau bien et coupe une nouvelle oreille et peut sortir à hombros par la porte des cuadrillas.
rt


corridasi sur ComBoost


photos Nicolas Couffignal



pierre Le: 13/09/16
Bons débuts de Jean Louis Darré en Espagne VIC, LES DOLORES AGUIRRE