Visiteurs: 1125934
Aujourd'hui: 66
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 


Photo JAVIER FERNÁNDEZ-CABALLERO (Cultoro)




Arles. Samedi. Lleno. Corrida Goyesque de la Feria du riz.

Magnifique décoration de Luis Francisco Espla qui a mis en avant la croix de Camargue.

Accompagnement musical remarquable du grand violoniste Montalvo.

Toros de Zalduendo, nobles avec de la classe dans l'ensemble; les second et cinquième juste de force; le sixième applaudi à l'arrastre, le cinquième Nº 178, Opulento, negro mulato, de 12/11 y 510 kg, vuelta al ruedo à l'arrastre.

Luis Francisco Esplá, oreille et oreille;
Morante de la Puebla, bronca et oreille;
Juan Bautista, deux oreilles et la queue et deux oreilles avec pétition de la queue.



Luis Francisco Espla a pris violemment par son second toro. Il l'a tué puis il est passé à l'infirmerie pour une plaie au front. Il est revenu quelques minutes plus tard.

Juan Bautista a brindé son dernier toro à Luis Francisco Espla.
Juan Bautista a bandérillé avec succès le sixième toro.

Morante de la Puebla et Alejandro Eslpal (le fils) ont porté en triomphe Luis Francisco Espla à la fin de la corrida.


Succès sur toute la ligne pour juan Bautista qui a réalisé une de ses meilleures prestations en piste et qui fait des débuts remarquables d'organisateur. Il y a de très belles idées dans cette tarde qui a fait le plein comme la décoration, la musique, les costumes et la cartel lui-même dans la réalisation de cette après-midi.Juan Bautista a prouvé une fois de plus qu'il était un des toreros les plus importants du moment devant son public qui toujours a été exigeant avec lui. Dans des tardes comme celles-là se trouvent l'avenir de la fiesta. Beaucoup de chaleurs et d'amour autour des adieux rayonnants de ce grand torero - et artiste- qu' est Luis Francisco Eslpa. Félicitations à tous.
PV[/align]



pierre Le: 11/09/16
Dax : Un Fandiño motivé et des Fuente Ymbro sans piquant Arles: une oreille pour chaque novillero