Visiteurs: 1125984
Aujourd'hui: 116
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 



Le jeune matador péruvien Andres Roca Rey a été blessé sérieusement à Palencia hier soir où il revenait par son premier toro de Charro de Llen, lors de son début de faena. Transporté à l'infirmerie sans blessure apparente ni perte de sand, il ne semble pas avoir retrouvé conscience. On a évoqué dans un premier temps d'une cornada interne. Son service de presse a publié un premier tweet qui se voulait rassurant :" l'équipe médicale assure qu'il n'a rien de grave mais qu'il n'a pas tous ses esprits." Cependant le diestro a été conduit à l'hôpital pour une commotion cérébrale diagnostiquée par le chirurgien de la plaza. Ce serait donc le choc très violent qui serait à l'origine de la blessure. Peut-être aussi que sa reprise était prématurée. "Marismeño", le toro de Roca Rey a été lidié et tué par El Juli, chef de lidia. Dans l'ensemble la corrida est très mal sortie. Ce choc très violent provoqué par la voltereta ressemble à celui qu'il a subi à Malaga le 18 août. José Antonio Campuzano, le mentor du péruvien, a évoqué une fracture de la pommette droite et un scanner a été réalisé. (Perte de conscience Glasgow 13; ce qui correspond à un traumatisme léger, il reste en observation 24 heures? fractures crâniennes et cervicales ont été écartées ce matin). Les médecins ont contraint le jeune homme à un repos absolu pendant plusieurs jours. Les rendez-vous attendus: le 3 septembre à Mérida et le 4 à Bayonne.



Le résultat final de la corrida:

Plaza de toros de Los Campos Góticos de Palencia. Deux tiers d'arène. Troisième de la Feria de San Antolín.

Toros de Charro de Llen, de mauvais jeu.

El Juli, silence, silence à celui tué pour Roca Rey et silence.
López Simón, ovation, oreille et silence à celui tué pour Roca Rey.
Roca Rey, qui réapparaissait, blessé.

Parte médico de Roca Rey: ‘Cogida, presentando conmoción cerebral y traumatismo craneoencefálico. Pasa a la enfermería, donde es monitorizado, objetivándose constantes vitales, dentro de la normalidad. Glasgow 13 [NDR la Escala Glasgow evalúa el nivel de consciencia; el nivel 13 hace referencia a un traumatismo craneoencefálico moderado]. Reflejos normales, exploración neurológica: desorientación temporo-espacial y visión borrosa. Explorar: contusión erosiva en región cervical. Se traslada al Hospital Río Carrión en ambulancia monitorizada para completar estudio. Fdo: Rafael Sánchez’.


pierre Le: 03/09/16
VIC-FEZENSAC Garrido pour Roca Rey