Visiteurs: 1127491
Aujourd'hui: 364
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 


(Image D.R.)


L'excellent site taurin www.cultoro.com a publié mardi les déclarations du novillero Tulio Salguero: une dénonciation de l'empresario Abraham Corpa. Il s'agit selon ce site de l'enregistrement d'une conversation entre le jeune novillero et l'impresario qui lui demanderait un versement de 1000 euros pour toréer une novillada à Piedralaves et 700 pour défiler comme sobresaliente à Casavieja, http://www.cultoro.com/actualidad/2016/8/30/palabras-confirman-abraham-corpa-pide-dinero-novilleros-torear-19265.html. Une lettre a été envoyée aux municipalités concernées par l'Union des Toreros et par celle des Banderilleros et Picadors.



Bien-sur silence radio dans le Milieu et l'ensemble des médias taurins officiels sur ce qui n'est pas vraiment une révélation puisque tout le monde le sait dans le mundillo : il faut payer pour toréer dans beaucoup d'endroits -surtout quand on est jeune et inconnu-; la France faisant partie des exceptions. En tout cas il n'y a pas eu en France de dénonciations publiques de ce type. Certains qualifieront cette déclaration de Tulio Salguero de "délation" car dès que les petits arrangements des uns ou des autres sont pointés, les rangs se serrent et tout le monde se met d'accord pour la boucler et exclure du circuit l'auteur -considéré comme avoir violé la loi du silence.

Réaction de défense bien humaine que cette "omertà"; elle n'est pas nouvelle pas plus que la rumeur insistante sur des méthodes semblables à celles dénoncées ici. Cela évoque la réponse violente à l'encontre des "lanceurs d'alerte" accablés de procès alors que les coupables restent impunis. Sans doute s'agit-il d'un pauvre diable d'empresario un peu naïf, maladroit et sans poids réel -inconnu en tout cas- qui ne fait qu'appliquer, sans scrupule, des méthodes entrées dans les mœurs depuis de nombreuses années et considérées comme normales. Cela honore par ailleurs les vrais professionnels qui ont toujours refusés ces façons de faire, malgré le chant des sirènes.

La corrida a besoin de transparence : ce que tout le monde -autorisé !- sait personne ne le dit publiquement ou ne l'écrit. Evidemment l'aficionado de "base" est à mille lieux de soupçonner ces turpitudes. On va finir par donner raison à Antonio Lorca qui vient, dans El Pais, de signer un papier détonnant où il évoque une "mafia incompétente" : https://desolysombra.com/2016/08/29/opinionel-toreo-una-mafia-sin-competencia/
PV

pierre Le: 01/09/16
CAMPO DE AFICION SUCCES DE JUAN BAUTISTA A EJEA