Visiteurs: 1126530
Aujourd'hui: 164
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 

PH.Manu de Alba, mundotoro.com

Plaza de toros de Vista Alegre de Bilbao. Dimanche. Dernière des Corridas Generales. Une demie arène.

Toros de Jandilla, troisième bis.

Diego Urdiales, ovation et ovation
Iván Fandiño, vuelta après pétition et ovation.
David Mora, silence après avis et ovation après avis.

Salut des banderilleros Iván García et Domingo Valencia au second et Ángel Otero au sixième.

Belle de présentation, la corrida de Jandilla eut ses arguments: de la classe, de la bonté et une certaine aptitude à humilier. Deux de ces éléments se sont distingués: le second et le sixième qui avait plus de transmission. Ce fut de toute manière une corrida complète et qui avait son intérêt. Les matadors purent s'exprimer devant elle chacun selon son corte. Le classicisme pour Diego Urdiales un peu trop économe de son effort; l'entrega pour Ivan Fandiño revenu à son meilleur niveau et qui aurait du couper une oreille sans les critères exagérés de Mattias -toujours atteint du syndrome du protagonisme- et la classe de David Mora revenu de l'enfer pour distiller un toreo profond et artistique. Même si ça n'y paraît pas au compteur ce final Bilbaino avait ses avantages. Une demie-arène c'est peu mais la concurrence de l'Athletico y est pour beaucoup...
PV



PS. Il faut dire un mot de la scandaleuse avarice des Chopera qui vendredi, après la blessure de Roca Rey, ont transformé la corrida en mano à mano Garrido-Lopez Simon provoquant un grave malaise de celui-ci beaucoup trop sollicité. L'irresponsabilité des taurins est parfois sans limite... nous y reviendrons.



pierre Le: 28/08/16
MICHELITO A YELTES AUTRES FESTEJOS DU DIMANCHE