Visiteurs: 1128783
Aujourd'hui: 64
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Morante de la Puebla, silence et sifflets
Alejandro Talavante, ovation et oreille
Borja Jiménez, ovation et ovation.

Salut de Juan José Trujillo après avoir banderillé le second et Alejandro Sobrino et Perico au sixième.

Calamiteuse corrida de Santiago Domecq, lourde et mal présentée de tête, faible dans l'ensemble, manquant de race; le sixième fut le meilleur, noble avec de transmission. Morante qui eut la double d'excuse des fortes rafales de vent et de la faiblesse de ses deux toros, fut, dans les deux cas aux abonnés absents. Toros peu compatibles avec l'art du Sphinx andalou qui déclara "ce ne sont pas des toros ce sont des buffles" et critiqua vivement l'autorité pour ne pas présenter le toro idoine celui qui sort traditionnellement dans cette grande arène du sud. Ainsi le veut la mode, avec les résultats que l'on sait...
Toreria et expérience de Talavante, supérieur à la cape au premier et nettement au dessus du cinquième qu'il toréa avec sa personnalité et son engagement habituel. Jeunesse et dynamisme de Borja Jimenez qui aurait pu couper un trophée au dernier qui lui concédera de longues séries en rond s'il n'avait échoué à l'épée. Au total une grosse déception que cette corrida capitale de la temporada du Puerto, ces arènes mythiques.
PV





pierre Le: 07/08/16
LES SAINTES, SEBASTIEN FAIT LE PLEIN TOUT FOUT LE CAMP...