Visiteurs: 1138459
Aujourd'hui: 279
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Lunel, dimanche .

Novillos de Blohorn

Manolo Vanegas oreille et ovation après avis,
Alejandro Marcos silence et silence,
Tibo García vuelta après avis et oreille.


vidéo www.actutoro.com

Bon comportement de Manolo Vanegas et Tibo Garcia qui a été déclaré triomphateur d’une novillada sérieuse et compliquée de Blohorn…
Sous un soleil éclatant et devant une demi-arène à l’ombre, se sont lidiés six novillos de Blohorn bien présentés, charpentés et armés, sérieux et donnant un jeu généralement âpre qui requérait déjà un certain oficio.
Une minute de silence a été observée à l’issue du paseo à la mémoire des récentes victimes de l’odieux massacre niçois.
Manolo Vanegas (oreille et saluts) a ouvert le bal par capotazos harmonieux avant deux assauts au cheval, le second plus bref. Brindis à l’assistance puis au ciel, avant que le Vénézuélien ne fasse preuve d’un bel aguante pour se sortir au mieux de situations délicates. Labeur très méritoire et décidé bien conclu notamment sur la rive gauche avant trois quarts de lame libérant fort justement une récompense. Manolo a ensuite laissé passer une bonne occasion de triompher avec le quatrième, concluant mal un trasteo valeureux. Ce n’est pas la première fois qua ça lui arrive et il est retourné à la barrière visiblement déçu. On le comprenait d’autant mieux que jusqu’au moment où il porta l’épée, l’éventualité de sortir par la grande porte était une quasi certitude. Dommage… Le novillo prit trois piques applaudies, la dernière en partant de plus loin, puis le protégé de Didier Cabanis et Philippe Cuillé brinda à une « alguazilette » qui à mon avis a sa voie toute tracée dans la cavalerie Bonijol ! Début par cambio au centre puis affrontement au couteau, le novillo imposant à Manolo de puiser dans ses ressources autant morales que techniques pour se sortir sans dommages de l’affrontement. Il y laissa beaucoup d’énergie, étalant un réel désir de vaincre jusqu’à ce que le bicho finisse par baisser de ton lors d’un final rapproché. La suite, on la connait, hélas…
Alejandro Campos (silence aux deux) a été le moins en vue. Il n’a pas manqué de volonté, mais les nombreux désarmés et son mauvais maniement de la rapière ont quelque peu terni l’impact de ses combats. Montrant par moments à son premier des capacités techniques qui laissaient présager une copie convenable, il ne put réussir le desquite avec le quinto, deslucido, qui ne lui laissa aucune option…
Tibo Garcia (vuelta et oreille) se fit applaudir au capote sur la réception de son premier piqué en deux rencontres bien dosées par Nicolas Bertoli. Limité de charge et de forces, le bicho ne manquait pas de noblesse et permit par la suite, après deux bonnes paires de David Romero puis un brindis à Joël Moyzan, adjoint à la Culture, de tirer des séries méritoires et suaves, notamment à tribord. Demie tendida et deux descabellos. L’ultime alla trois fois au cheval monté par Olivier Riboulet, avant un salut mérité du Santo pour deux bonnes paires. A noter le pundonor de Manolo de los Reyes qui refusa de saluer également alors qu’il y était invité, estimant que tout le mérite revenait à son compañero… Brindis à l’auditoire et début par doblones jusqu’au centre en se ployant, la suite proposant une alternance de séquences harmonieuses sur les deux bords rematées après manoletinas puis trois quarts de lame au troisième envoi.
A l’issue de la course, Tibo Garcia a reçu en piste le trophée au Triomphateur du CTPR Goya (photo du haut) et le Coup de Cœur du CT Miguel Litri.
Le prix au meilleur tercio de piques est allé à Javier Martín qui a piqué le deuxième novillo de Manolo Vanegas.

www.torofiesta.com


pierre Le: 17/07/16
CERET MADRID, GRAVE BLESSURE DE LUIS MANUEL TERRON