Visiteurs: 1126682
Aujourd'hui: 316
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
>

Pampelune. Samedi. Lleno de no hay billetes.

Toros de José Escolar.

Francisco Marco, palmas et silence;
Juan Bautista, ovation après pétition et oreille,
Alberto Aguilar, ovation et saluts et ovation et saluts.

Corrida très bien présentée, dans le type, astifina et prenante de bout en bout. Le lot de Francisco Marco a été le moins bon. Deux toros nobles et encastés pour Juan Bautista, un lot encasté spectaculaire pour Aguilar, le troisième de très bonne note.

C'était un beau challenge que de prendre les toros de cette ganaderia de José Escolar dans le chaudron de la Misericordia, une fois encore Juan Bautista a montré qu'il était à la hauteur de ces défis qu'il s'impose, lui qui a tout démontré. Il a fait preuve hier, d'une technique extraordinaire, d'un sang froid remarquable maîtrisant ses deux impressionnants Escolar, leur donnant une lidia appropriée et parfois spectaculaire. Avec de la sincérité, une lucidité toujours soutenue il a su conduire ses deux adversaires dans des séries courtes et élégantes. Magistral à l'épée il tua d'une entière le second et d'une demie bien en place d'effet rapide le premier. Son toreo plut à l'ombre plutôt qu'au soleil où l'on aime la Chica Yéyé plutôt que l'austère toreo sérieux qui s'imposait hier. C'est cette rigueur qui lui aura coûté la Puerta Grande; néanmoins une belle réussite pour l'Arlésien. Une tarde qui comptera dans sa carrière...

Du courage Alberto Aguilar n'en manque pas, il eut pu glaner un trophée s'il avait mieux tué le dernier violent et peu accomodant. Pas de chance pour Franciso Marco pour lequel il s'agissait de la première corrida de l'année. Son énorme aficion l'honore, le manque d'opportunité a largement nui à sa carrière. Il méritait mieux.
Décidément le toreo est un monde sans pitié.
PV



pierre Le: 09/07/16
ENCIERRO DE SAMEDI Un Castella très professionnel et blessure de Thomas Dufau à Eauze