Visiteurs: 1126536
Aujourd'hui: 170
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Castelnau-Rivière-Basse, samedi, novillada sans picador concours, 1/2 arène;

Novillos dans l'ordre de l'Astarac (JL Darré), Le Lartet (Paul et jérôme Bonnet), Alma Serana (frères Bats), Malabat, Camino de Santiago (Jean Louis Darré) vuelta al ruedo, Casanueva (Bats) vuelta al ruedo.

Baptiste Cissé: salut et oreille.
André Lagravère "El Galo" : silence et deux oreilles
Antoine Madier: salut et une oreille.

Le prix du meilleur novillo a été partagé entre celui du Camino de Santiago et celui de Casanueva sortis en 5ème et 6ème.

Le prix de l'Accosso est allé à André Lagravère, "El Galo".


pierrevidal sur ComBoost

]

Photos de Olivier Viaud



Après-midi de très bon niveau qui est allée de menos à mas où tous les toros avaient leur intérêt; le Bonnet étant superbement présenté. Les deux derniers Camino de Santiago et Casanueva furent nettement au-dessus. Beaucoup de classe et de noblesse pour le premier, Camino, idéal pour le torero; du jus, de la caste pour le dernier, Casanueva qui a toujours pesé sur le torero et a fini bouche fermé. Ils furent récompensé à égalité, c'est justice.

Côté torero, André Lagravère a fait grosse impression. Sa détermination et sa fantaisie évoquent bien ses racines mexicaines, comme le courage dont il a fait preuve au premier tour après avoir été attrapé à la bouche. Mais c'est surtout à la muleta qu'il nous a plu, face au Camino, dans des séquences lentes, par le bas, bien terminées par des détails originaux. On dira qu'il avait de l'or en face de lui, il fut à sa hauteur et c'est ça l'important. Il mérite mieux et plus dans le sud-ouest dont il est originaire pour une bonne part.

Nous avons vu Baptiste Cissé un poil en dessous de ce qu'on lui connaît: avec moins d'assurance dans les trois tiers et notamment aux banderilles et à la mort où il excelle pourtant. C'était un jour sans. Il a largement fait ses preuves par ailleurs.

Intéressant Antoine Madier, au dernier surtout, dont il a subi l'élan et qu'il n'a pas réellement conduit, sans trembler néanmoins et se sortant avec habileté de passages périlleux. On sent de la détermination chez ce jeune homme qui a déjà ses fans et qui attire la sympathie. C'était des débuts à haut risques et il s'en est tiré avec les honneurs. A revoir!

Au total le sud ouest a montré globalement ses capacités à animer une tarde qui fut prenante et plaisante. Un regret tout de même on était en famille et c'était bien sympa mais on aimerait que cette famille s'élargisse et que les gradins soient plus fournis.

Bravo aux organisateurs pour la qualité du spectacle et leur opiniatreté. Mention particulière au sénateur Fortassin pour sa présidence et son engagement concret au côté de la Fiesta Brava.
PV

pierre Le: 04/07/16
Bolsin "Toros y Toreros" : El Rafi vainqueur Festival à Almonte