Visiteurs: 1127513
Aujourd'hui: 386
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Arènes de la Brède, corrida des Fêtes de la Rosière 2016 Entrée : 9/10 d’arènes
6 toros de Fuente Ymbro très bien présentés et armés, nobles mais faibles à l’exception du bon troisième. Le premier, corne cassée contre le peto a été remplacé par un exemplaire du même fer.
Curro Diaz : une oreille, deux oreilles
Alberto Lopez Simon : silence, silence
Joaquin Galdos Moreno : une oreille, un avis et silence
Sept rencontres avec la cavalerie Bonijol


Photo R. Costedoat

Du trapio et des têtes sérieuses , le lot de Fuente Ymbro très bien présenté , au-delà du standard des arènes de troisième catégorie a manqué de force . Seul le bon troisième très noble et mobile a tenu la distance ,mais n’a pas été exploité complètement par son matador.

Curro Diaz est le torero préféré des girondins. Il est sorti à nouveau en triomphe des arènes de la cité de Montesquieu après avoir coupé trois oreilles (une de trop ).
Il a réalise une bonne première faena avec des cites de loin et de bonnes séries templées et élégantes sur la corne droite. Il sera accroché spectaculairement en s’engageant pour porter une bonne estocade rapide d’effet.
Le torero de Linarès a coupé deux oreilles à son second après une faena pourtant en deçà de la première. Commencée petit bras à cause de la faiblesse du toro , elle se terminera par des séries plus sincères et plus élégantes . le torero profite de ce que le toro , faible au début du troisième tiers, se reprend et passe mieux en fin de faena. L’estocade habile et engagée provoque une mort spectaculaire du Fuente Ymbro , mort qui a probablement contribué à favoriser l’octroi d’un second trophée. Discutable.

Alberto Lopez Simon est venu à La Brède pour se faire pardonner d’avoir préféré, l’an passé, aller toréer à Istres au lieu de respecter son engagement vis-à-vis des organisateurs girondins. Il est reparti sans trophée et sans montré grand-chose , très mal servi par le sorteo. Ses deux adversaires faibles ne permettaient pas grand-chose.

Le néo matador Joaquin Galdos Moreno n’a pas su profiter de la noblesse et la mobilité du bon troisième . La faena est appliquée mais manque de sens artistique face à un bicho qui vient avec alegria et qui répète . La mort spectaculaire du toro permet au péruvien de couper une oreille Le sixième faiblissime ne permet rien


RT



pierre Le: 26/06/16
Succès de Baptiste Cissé le matin à La Brède Les autres festejos du 25 juin