Visiteurs: 1128708
Aujourd'hui: 371
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Arènes d’Aire sur Adour, corrida de la Féria 2016
Quatre toros de Palha (2,3bis remplaçant un Fraile invalide, 4 et 6) et deux de José Luis Fraile (1 et 5) pour
Luis Miguel Encabo : sifflets, silence
Antonio Joao Ferreira : silence, palmitas
Alberto Lamelas : salut au tiers avec un avis, silence avec deux avis
14 piques, une chute
4/10ème d’arènes
Les prix à la meilleure ganaderia et au meilleur piquero n’ont pas été attribués.
A l’issue du paseo, le prix Monosabio a été remis en piste à la Junta des Peñas Aturines par l’association des chroniqueurs taurins du Sud Ouest.


corridasi sur ComBoost


photos Matthieu Saubion




Organisateurs et public sont sortis déçus de la traditionnelle corrida des Fêtes aturines.
Superbement présentés et armés, les toros de Palha et de Fraile ont donné des premiers tiers parfois intéressants mais ont manqué de force et aussi de fond face à la muleta. Seul ressort du lot, le 3èmebis (Palha) et qui a permis à Lamelas de saluer.
Reprenant l'épée après une grave blessure à Alès , Alberto Lamelas a été appelé à saluer avant la sortie de son premier toro.

Luis Miguel Encabo a toréé un toro de chaque élevage. Face au premier, il a très mal conclu à l’épée une faena marginale et sans dominio. Son Palha, .très mal piqué, est violent, n’embiste pas. Le madrilène est à nouveau marginal et tue mal. A ce toro ,carton rouge au spectateur qui s’est permis d’insulter, avec vulgarité, le piquero , fort mauvais, qui officiait , et autre carton rouge à ce dernier qui a répondu par un doigt d’honneur puis un bras d’honneur en quittant le ruedo.

Antonio Joao Ferreira, venu pour relancer sa carrière, n’a pas connu le succès escompté. Ses deux adversaires (Palha et Fraile) ont fait illusion à la pique bien piqués par Nicolas Bertoli et Gabin Rehabi (avec pour ce dernier une chute impressionnante, le. toro s’acharnant de longues minutes sur le cheval à terre). Ils ont ensuite très vite baissé de ton et les faenas sont allées à menos

Lamelas a touché avec le sobrero de Palha, le meilleur du lot. Brave au cheval , le toro est arrivé noble à la muleta et le torero de Jaen avec beaucoup de sincérité à réaliser de bonnes séries des deux mains , s’exposant et faisant parfois preuve d’’un certain sens artistique) . Cette faena, valeureuse mais trop décousue a forcé le respect du public mais n’’a permis à Alberto Lamelas de couper une oreille. Le dernier Palha intéressant au cheval, avait beaucoup de genio. Lamelas, avec beaucoup de vaillance, s’est battu avec son adversaire mais n’a pas réussi à le dominer et a eu beaucoup de mal à le tuer.
RT



pierre Le: 21/06/16
RISCLE TARASCON