Visiteurs: 1126649
Aujourd'hui: 283
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Aux Etats Unis, ce sont, malheureusement, les enfants qui sont en surpoids. A Madrid, ce sont les toros.
La dernière San Isidro a vu sortir en piste des animaux de presque 600kg voire plus,
Quand il s’agit de toros d’encaste Aldanueva, c’est normal. Quand c’est un toro d’origine Jandilla ou JP Domecq, c’est stupide. Les vétos madrilènes confondent corrida et comice agricole depuis quelques années. Sortir à Madrid est important pour les ganadero. Pour être sûr de passer la visite préalable, ils sélectionnent ou « préparent » leurs toros plus en fonction des exigences des vétérinaires que des notes de tienta. D’où des toros acochinados qui font rêver les bouchers et qui sont incapables de tenir la distance.


Toro en surpoids (Velocino)



Malagueño(Alcurrucen) un véritable athlète


La presse commet l’erreur d’écrire qu’un lot est bien présenté parce que le promedio est élevé. La piste de Madrid est grande, il y a beaucoup de rangs de sièges et, peut être le toro doit-il être gros pour être vu par le spectateur du dernier rang.

Madrid entraine l’Aficion sur une mauvaise pente. Nombre de faenas ne transmettent rien, des encastes ne peuvent plus être présentées parce qu’il est impossible à un Buendia de peser raisonnablement le poids minimum requis.
Le meilleur toro de la San Isidro, Malagueño, était un véritable athlète, tout en muscle et il a permis à David Mora de faire la faena de sa vie. Les bonbonnes sur patte de Velocinos ou Las Ramblas ont trainé leur obésité tout au long de faenas soporifiques. (CQFD).
Il faut absolument accepter que les toros soient dans le type de leur encaste, qu’un Coquilla soit petit avec peu de têtes et qu’un Aldanueva soit haut et lourd.
C’est la garantie d’un animal élevé « sainement » et qui a de grandes chances de se comporter selon les « canons attendus » de ses origines génétiques.
Sinon nous verrons péricliter des élevages comme, par exemple, Flor de Jara dont les toros deviennent insipides depuis que leur éleveur a voulu les faire passer de Welters en « lourds »
Le toro de corrida, c’est avant tout un moteur et pas une carrosserie. Une Féria n’est pas un comice agricole.
Thierry Reboul

pierre Le: 13/06/16
Festival des encastes minoritaires à Gimeaux Novillada de Séville