Visiteurs: 1138836
Aujourd'hui: 339
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Arènes de Captieux, novillada piquée de la Féria Rugby y Toros
Deux novillos de La Reina (1 et 6) et quatre de El Tajo pour
Joaquin Galdos Moreno : silence, salut au tiers
Adrien Salenc : oreille, oreille
Carlos Ochoa : oreille, vuelta
Adrien Salenc et Carlos Ochoa faisaient leurs débuts en novillada piquée
Sept piques face à la cavalerie Bonijol
Cavalerie Bonijol
Quasi lleno
Des prix ont été distribués à l’issue de la course
Meilleure estocade : Adrien Salenc
Meilleure brega : cuadrilla de Galdos Moreno
Meilleur piquero « Trophée Cerezza » : Philippe Lopez (cuadrilla de Galdos) et Marc Allien (cuadrilla de Salenc)

Du monde sur les gradins, ce qui prouve que la tauromachie est bien vivante à Captieux et en Gironde.
Sentiment mi figue, mi raisin pour le public à l’issue de cette course, intéressante parce que Salenc et Ochoa ont montré qu’ils avaient de vraies qualités et décevante au niveau du bétail.
Les pupilles de l’ex matador Joselito ont, comme à Bayonne fin 2015, fait preuve de faiblesse et aussi, et c’est plus inquiétant de manque de race.
Correctement présentés, à l’exception du très petit et très faible premier, ils se sont vite éteints au troisième tiers.
Galdos a touché en premier un eral et en second un toro soso sans transmission, tout ce qu’il faut pour montrer qu’il n’a plus rien à faire en novillada et qu’il s’ennuie face à un bétail qu’il domine sans efforts particuliers. Rendez vous est pris avec lui à la Brède face aux toros de Fuente Ymbro.

Adrien Salenc qui faisait ses débuts en piquée a coupé deux fois un trophée grâce à deux bonnes estocades, sa capacité à corriger les coups de tête de son premier et un très bon début de faena face au cinquième.

Carlos Ochoa débutait lui aussi en piquée. Crispé, il a réalisé une faena brouillonne, avec quelques détails, à son premier conclue par une estocade efficace. Sa seconde faena, face à un toro soso, était plus aboutie, avec de bons passages mais sera mal conclue à l’épée.

Les deux débutants du jour, qui ont laissé entrevoir des possibilités, sont à revoir dans un autre contexte
Comme c"était la journée des espoirs , ci dessous deux diaporamas des photos du montois Matthieu Saubion et du dacquois Nicolas Couffignal


corridasi sur ComBoost


photos Nicolas Couffignal






corridasi sur ComBoost


photos Matthieu Saubion




RT

pierre Le: 07/06/16
MAUGUIO ANDALUCÍA AFICIÓN