Visiteurs: 1140045
Aujourd'hui: 83
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 


PhotoDR

Plaza de toros de Albacete. Traditionnelle corrida de toros au bénéfice de l'association ASPRONA. Deux tiers d'entrée. Corrida télévisée par la TVE1.

Toros de Las Ramblas, Garcigrande et Fuente Ymbro. Ensemble correctement présenté bien que facile de tête. Noble à divers degrés. Les meilleurs le second et le troisième de Garcigrande.

Miguel Ángel Perera, en solitaire, oreille, ovation, ovation oreille, palmas et oreille.



Où en est Miguel Angel Perera ? La corrida d'Asprona, une des plus importantes de l'année, télévisée et regardée par des millions de téléspectateurs devait permettre de faire le point. Si on s'en teint au résultat chiffré le résultat est médiocre: trois oreilles seulement. Trois oreilles pour une encerrona, souvent excessivement triomphale, c'est peu. Le bétail bien que bien présenté et noble dans l'ensemble n'a pas eu cette chispa qui permet de transformer les succès en triomphe. Mais surtout, Miguel Angel n'a pas eu de chance: alors qu'il a bien tué, avec beaucoup de conviction, l'ensemble de la corrida; il est passé à côté du succès au troisième qui est tombé d'un pinchazo hondo au troisième essai concluant mal une faena par ailleurs spectaculaire.

Il y a peu un jeune torero -il se reconnaîtra- à,la question quel est le matador que tu préfères ? m'a cité d'emblée Perera. Une réponse inattendue mais compréhensive et qu' éclaire singulièrement la prestation de l'extremeño ce samedi. Miguel Angel a un concept du toreo bien clair, il s'appuie sur un courage peu ordinaire, beaucoup de pundonor, une technique à toute épreuve et une volonté de fer. Il toréait devant le grand Damaso Gonzalez et c'est à lui qu'il nous fait penser. Un aguante peu ordinaire et surtout un temple exceptionnel qui lui permet de conduire les toros de manière spectaculaire à condition qu'ils en aient la force.

Perera a besoin d'un toro noble certes mais qui soit aussi encasté qui puisse résister à ce poder, cette volonté de fer qu'il impose à l'animal. On l'a vu à Alabacete même il n'est pas tombé sur ce toro complet qui doit rompre pour qu'il puisse triompher vraiment. On l'a vu aussi très varié multipliant les quites: gaoneras,saltilleras, taffaleras, largas de rodillas avec une grande maîtrise. Il n'a rien perdu de sa toreria. Il a côté bulldozer auquel rien ne résiste. Il s'impose encore logiquement dans le peloton de tête, à ceux qui en doutaient, la corrida d'Asprona l'a montré clairement. Ce geste désintéressé qui pourrait lui laisser un goût amer, montre au contraire qu'il faut compter avec lui aussi dans une temporada où les couteaux sont sortis.
PV

pierre Le: 05/06/16
BOUJAN, SUCCES DE VANEGAS BOUJAN, SUCCES DE VANEGAS