Visiteurs: 1128834
Aujourd'hui: 115
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 


Photo Arjona


JEREZ DE LA FRONTERA (Cadiz). Samedi 07 Mai 2016. Troisième festejo de la Feria del Caballo.

Toros de Núñez del Cuvillo., vuelta au second pour
Juan José Padilla, ovation avec salut, et deux oreilles;
José Tomás, deux oreilles et rabo, oreille;
José María Manzanares, deux oreilles, un avis et silence
Lleno de "No hay billetes".
La terna est sortie a hombros . Le triomphe de José Tomas fait oublier l'échec de Mexico et laisse augurer d'un nouveau "No hay billetes" à Alicante.

Feria del Caballo de Jerez 2016: resumen de la corrida del sábado 6 from TorosJerez on Vimeo.





Témoin à Jerez, samedi, des deux faenas de José Tomás, je peux dire que ce furent deux moments inoubliables, la première s´inscrivant comme une des plus complètes dans la geste du toreo de Galapagar. Elle s´effectua, il est vrai, devant un excellent toro de Nuñez del Cuvillo noble mais avec suffisammemt de ce piquant indispensable au bon toreo et à celui de José Tomás en particulier. Difficile à décrire ce moment où le public futs submergé par l´émotion, si ce n´est dire que la faena fut complète, élaborée dans quelques centimètres carrés, conduite par le bas, avec un temple inouï sans que jamais la percale ne soit accrochée. Des naturelles de cartel. José avait débuté par un quite par chicuelinas suivi dún un autre par gaoneras, la corne frôlant la jambe sans trembler le moins du monde. Ainsi l´intrépide torero lunaire a relancé sa réputation, faisant taire ceux qui doutaient de son génie ( à tort ) après le résultat mitigé de Mexico : il y a lui et les autres...



Les autres justement ? Padilla dans son registre et devant son public coupa deux oreilles qu´on ne lui chicanera pas, Manzanares, un ton au-dessous triompha grace à un recibir sensationnel. La veille, très bonne corrida de Zalduendo avec un indulto généreux - le toro n´ayant pas éte piqué. Lopez Simon sut vendre les qualités du bicho et lui sauva la vie par sa perséverence et ses qualités artistiques: il est appelé à intégrer les rangs des figuras à court terme. Talavante enthousismant par son entrega, sa fantaisie, sa créativité. Morante qui a touché le mauvais lot fit un effort notable à la cape. Bref une réussite totale...

Un public en or qui a contribué au succès écononomique et artistique de cette féria honoré de la présence de Juan Carlos et de l´Infante: Qunqd il vit les deux cents anti-taurins très agressifs qui invectivaient un public débonnaire : "la différence entre eux et nous, c´est qu íls sont unis et pas nous". Majesté vos propos sont pleins de bon sens...
PV

pierre Le: 11/05/16
VIC, CURRO DIAZ POUR RAFAELILLO Alberto Lamelas forfait pour Vic