Visiteurs: 1126914
Aujourd'hui: 146
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Arènes d’Aire sur Adour, Fête des Arsouillos.
Trois novillos de Valdellan (1, 2 et 6) manquant de fond et de force ; trois novillos de Saltillo (3,4 et 5) compliqués pour
Manolo Vanegas : un avis et silence, avis et forte ovation
Alejandro Conquero : blessé au début de la faena, le toro est toréé et tué par Manolo Vanegas applaudissement, blessé à nouveau au début de la faena le toro est toréé et tué par Tibo Garcia, un avis et silence
Tibo Garcia : applaudissements, un avis et silence.
Présidence Pascal Darquié
Cavalerie Bonijol
Demi-arène
Le prix du meilleur lot de novillos est desertio
Le prix du meilleur tercio de piques est partagé entre Gabin Rehabi (cuadrilla de Tibo Garcia) et José Ney Zembrano (cuadrilla de Manolo Vanegas)


corridasi sur ComBoost


La novillada vue par Matthieu Saubion


Dure après-midi pour les trois novilleros, face à un bétail compliqué ou vite décomposé, ils ont lutté avec leurs moyens et leur expérience. Ils ont eu le courage d’être au paseo, alors que beaucoup de novilleros n’avaient même pas voulu lire l’affiche.
Alejandro Conquero est resté inédit. Envoyé à l’infirmerie au début de chacune de ses faenas, il a du laisser ses collègues de cartel toréer et estoquer les novillos qui lui revenaient.
Manolo Vanegas le plus expérimenté du cartel a laissé une bonne impression par sa capacité à faire front face aux difficultés et dominer, même partiellement, des adversaires compliqués voire complexes.
Tibo Garcia parfois en difficulté à fait face et a réussi à exploiter le peu de possibilités de son dernier adversaire.

Côté toros, tous bien présentés, les Valdellan, les plus simples, simplicité toute relative, ont manqué de fond et souvent de force.
Les Saltillo sont sortis avec du piquant mais très, voire trop compliqués, pour des novilleros peu expérimentés comme Tibo Garcia ou Alejandro Conquero.
Pour les deux élevages, de la présence au premier tiers mais souvent avec plus de génio que de bravoure.


corridasi sur ComBoost


La novillada vue par Olivier Viaud


Face à son premier (Valdellan) manso, Manolo Vanegas ; impose sa domination et réussit à tirer deux bonnes séries. Il suppléé Conquero face à Valdellan dangereux et vite parado.
« Son » Saltillo permet au vénezuelien de réaliser une très bonne faena, corrigeant partiellement certains défauts du toro. Malheureusement, il tue, comme aux deux autres, mal. Il reçoit quand même une très chaleureuse ovation récompensant cette troisième faena, mais aussi les deux premières et une présence efficace en tant que chef de lidia.

Tibo Garcia a découvert le monde des « corridas dures ». Face au Saltillo, très vite décomposé et au comportement sournois, il y avait peu à faire. Sur le novillo (Saltillo) de Conquero qu’il toréé, il a du mal au début puis se reprend, tire quelques passes mais le bicho va à menos. C’est face au dernier (Valdellan) qu’il réalise une bonne faena, profitant, tant qu’il en avait, de la charge du novillo. Il s’engage pour la meilleure épée de la journée.
Thierry Reboul

Côté piqueros, bons tercios dans des styles très différents de José Neys Zembrano et Gabin Rehabi, mention à Titi Aguado.
Prochain rendez vous à Aire en Juin pour la Feria, en espérant que le public sera au moins aussi présent qu’en ce jour ensoleillé et froid

pierre Le: 02/05/16
1er Mai au Mexique Les corridas du 02 Mai en Espagne