Visiteurs: 1127976
Aujourd'hui: 97
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 


photo Olivier Viaud



Tienta de qualification du Bolsin de Bougue 2016.
Dix vaches de la Ganaderia du Camino de Santiago (propriétaire Jean Louis Darré) , excellente la troisième, pour
Jean Baptiste Molas (ET du Puerto de Santa Maria), Fernando del Rocio (ET de Camas), Antoine Madier (CFT Nîmes)
Juan Antonio Romero (ET de Colmenar Viejo, ) El Azabache (ET d’Arles), Christobal Reyes (ET Jerez de la Frontera)
Rafael de Lucas (ET d’Arles), Rocio Romero (Cordoue), David Salvador (ET de Salamanque), Clément Argous (ET Adour Aficion)
Piquero : Laurent Langlois
Cavalerie Bonijol
Sont qualifiés pour la novillada finale : David Salvador, Antoine Madier et Rocio Romero
Demi-arène
Si Antoine Madier se qualifie logiquement ,les deux autres sont plus des choix par défaut tant le niveau des prétendants à ce Bolsin a été faible



Fiche technique : Finale du 22ème Bolsin de Bougue
5 erales de Rafael Cruz, encastés donnant du jeu et sous exploités par les toreros. pour
Rocio Romero : silence
David Salvador : un avis et salut, deux avis et silence
Antoine Madier : salut, un avis et oreille
Vuelta au cinquième qui récompense plus le lot que le toro
Vuelta du ganadero après la mort du cinquième
demi arène
Antoine Madier est déclaré vainqueur et participera aux novilladas non piquées de Plaisance du Gers, Mont de Marsan, Dax et Bayonne

corridasi sur ComBoost

Photos Olivier Viaud


Grande finale par les erales de Rafael Cruz pleins de castes et de noblesses, petite finale côté toreros.
C’est le moins expérimenté, mais aussi celui qui a le plus de potentiel qui l’a emporté.

La jeune torera Rocio Romero, courageuse et appliquée, a été débordée par un excellent novillo, très encasté mais très noble. Elle connait bien la manière de faire les passes, mais elle n’a pas de connaissance en matière de lidia. Elle tue d’une très mauvaise épée en avant et ne se qualifiera pas pour la finale de la finale.

David Salvador se qualifiera par défaut après être passé à côté d’un bon eral qu’il torée sans s’engager et de manière superficiel. Il ne s’engagera pas plus face à second toro et en plus il tuera mal. Le novillo tombe à la limite du troisième avis.

Antoine Madier avait triomphé à Samadet. Le garçon poursuit avec application son apprentissage. Il progresse mais a encore tendance à mettre trop la pression sur ces novillos. Bon début de faena à celui de la phase qualificative, face à un eral encasté qui vient de loin, avec des passes élégantes conduisant bien la charge. Puis il réduit les distances et confond vitesse et précipitation. La fin de faena est brouillonne et la mise à mort un peu compliquée
Face au dernier, le landais alterne des séries données dans le bon rythme et d’autres où il met lui et le novillo en difficulté. Bonne estocade entière et mort en brave du novillo. Antoine coupe la première et seule oreille de ce Bolsin.

Le vrai vainqueur de cette compétition un peu décevante est le ganadero. On reverra avec plaisir cet élevage à Dax pour la finale des non piqués.
Côté torero, Antoine Madier, progresse. Il a la possibilité de parfaire cet apprentissage avec les quatre contrats qu’il a gagné qui s’ajoute à celui de Maurrin. Il a un talent potentiel à lui et son mentor Patrick Varin de le transformer en talent réel et reconnu. Le maître et l’élève ont suffisamment la tête sur les épaules pour comprendre qu’ils ne sont qu’au début d’une aventure et que celle-ci n’est pas un long fleuve tranquille.
Pour les autres toreros, à leur place, je ne serai pas très fier d’avoir été battu par un quasi débutant.
Les organisateurs ont reconnu s’être trompés dans le choix des compétiteurs. A eux de corriger le tir pour le 23ème Bolsin.

Thierry Reboul

pierre Le: 26/04/16
AGUASCALIENTES, SEUL ADAME... Débarquement de la novillada d'Aire sur Adour