Visiteurs: 1127252
Aujourd'hui: 125
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 


Etre bien devant un grand toro c'est ce qui est le plus difficile, mais là, Thomas, il a été plus que bien! Ce qui ne nous surprend pas. Aux empresas de lui faire la place qu'il mérite.



Lundi après-midi dernière de la féria de Pâques. Moins de deux tiers de plaza.

Resumen corrida del lunes de Pascua en Arles

Resumen de la corrida del lunes de Pascua : toros de Pedraza de Yeltes para Manuel Escribano, Thomas Joubert (matador) y Juan del Álamo

Posté par Juan Bautista sur lundi 28 mars 2016


6 toros de Pedraza de Yeltes; le cinquième "Dudana" vuelta al ruedo.
Manuel Escribano, ovation et ovation.
Thomas Joubert, ovation et deux oreilles.
Juan del Álamo, oreille après deux avis et vuelta al ruedo après deux avis.


Manuel Escribano (saluts aux deux), n’a pas été le mieux servi. Dessinant de bons capotazos de réception à son premier qui prit dans la foulée deux rations sur des poussées bien contenues, la maestro de Gerena récolta une ovation avec les palos puis brinda à l’auditoire une faena complète, mais à l’écho limité, le Pedraza étant peu enclin à mettre la tête. Entière caída. Au quatrième, qu’il reçut par deux largas, Manolo se fit ensuite désarmer capote en mains, mais se reprit bien. Trois assauts poussés au cheval en étant placé assez loin, autres applaudissements avec les bâtonnets, début de faena par deux cambios serrés puis séries templées sur les deux rives, deux metisacas avant entière faisant toutefois retomber le soufflé.

Thomas Joubert (saluts puis deux oreilles) a été le vainqueur incontesté de l’étape. Tombant sur le meilleur de l’envoi, il n’a pas laissé passer l’aubaine de proposer un trasteo alluré composé de plusieurs mouvements importants, bien dans le corte d’un torero de sentiments doté d’une ceinture et d’un poignet au service de son inspiration et de ses attitudes, aussi verticales que relâchées. Après trois quarts de lame, il promena les deux pavillons du triomphe dont il avait tant besoin, faisant au passage partager son succès à Paquito Leal puis à Curro, le mayoral de Pedraza.

A noter aussi la bonne actuation du picador Mathias sur deux assauts poussés puis le salut de Rafael Viotti au second tercio. Auparavant, Thomas avait construit une faena essentiellement droitière face à un bicho qui aurait pu laisser une oreille dans la bataille s’il l’avait mieux occis. A l’issue de la course, Serge Louis est venu lui remettre en piste le trophée du Comité de la Feria, une distinction bien méritée...

Juan del Álamo (oreille et vuelta) tomba d’abord sur un client aux forces limitées qui alla deux fois au cheval, la seconde pour la forme. Le Salmantino composa ensuite des séquences agréables données sur la bonne cadence, jusqu’à un final par manoletinas puis entière tendida au second envoi. L’ultime afficha rapidement un sale caractère par ses embestidas brusques. Il alla deux fois buter contre le cheval et Juan dut aguanter ensuite des hachazos, faisant preuve de vaillance lors d’un bel effort hélas terni au final par un toro distrait qui ne répondait pas à ses cites a recibir. Bien dommage, car la combativité qu’il venait d’afficher aurait mérité, du moins à mon avis, un bien meilleur sort.
Paul Hermé

pierre Le: 29/03/16
ARLES, LE REJONEO ESTROSI A ARLES