Visiteurs: 1138465
Aujourd'hui: 285
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 

Fiche technique :
Arènes de Mugron, novillada des Pâques Taurines 2016
6 novillos de Murteira Grave bien présentés, typés Jandilla, nobles, allant souvent à mas pour
Joaquin Galdos Moreno : vuelta, une oreille
Pablo Aguado : silence, un avis et vuelta
Luis David Adame : silence, une oreille
Salut des banderilleros de la cuadrilla d’Aguado au cinquième
Cavalerie Heyral
Président Laurent Lucasson
Météo clémente
7/10 èmes d’arènes
Face à des novillos de Murteira Grave souvent nobles, parfois faibles mais allant à mas, les novilleros n’ont pas toujours été à la hauteur.

corridasi sur ComBoost

photos Nicolas Couffignal


Galdos a déjà la tête à Istres pour son alternative. Il tire le peu possible de son faible premier,. Face à son second il réalise une faena superficielle, marginale, souvent sur le pico. Il tue vite d’une estocade tombée, ce qui doit probablement expliquer l’oreille demandée par public.

Prestation décevante du cadet des Adame. Brouillon, vert mais surtout horriblement pueblerino , il n’a pas tiré grand-chose de son premier mais a surtout gâché les possibilités du second . il tue le premier d’un horrible bajonazo et le second d’un grand coup d’épée qui lui permet de couper un trophée inespéré aux vues de sa prestation.

Débordé par un premier adversaire compliqué , Pablo Aguado se rattrape à son second .Il construit une faena de grande classe qui respire les parfums de la tauromachie andalouse , grand moment de tauromachie, hélas mal conclu à l’épée.

L’Aficion attend de Galdos et Adame qu’ils se reprennent à Garlin face aux Pedrazas et suivra avec intérêt la temporada de Pablo Aguado/



pierre Le: 28/03/16
SEVILLE, DIMANCHE ARLES, LE REJONEO