Visiteurs: 1128709
Aujourd'hui: 372
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Aignan, corrida des fêtes : 5 toros du Marquis d’Albaserrada, faibles ou decastés les quatre premiers, exceptionnel celui sorti en sixième position et un toro du Camino de Santiago (second) pour

Sanchez Vara : silence, silence
Alberto Lamelas : une oreille avec un avis, vuelta après deux avis
Cesar Valencia : une oreille, une oreille
Salut du peon Manuel Linejo au dernier
Vuelta au sixième toro
Cavalerie Heyral
9/10 ème d’arènes
Grand soleil et beau ciel bleu (pour une fois qu’il pleut dans le Sud Est et pas dans le Sud Ouest)

corridasi sur ComBoost

photos Olivier Viaud



Dépité par la faiblesse et la mansedumbre de ses quatre premiers toros, Fabrice Torrito, le mayoral d’Albaserrada, a retrouvé le sourire à l’issue de la pelea de l’excellent sixième. Ce toro brave en trois rencontres et très encastés a été mis en valeur par un Cesar Valencia, toujours aussi vaillant et appliqué.

Sanchez Vara est passé sans peine ni gloire face à un premier Abaserrada manquant de moteur et un second manquant de fond mais qui avec un minimum d’engagement aurait pu permettre une faena intéressante.
Alberto Lamelas a affronté un Camino de Santiago remplaçant un titulaire tué au débarquement et un Albaserrada, les deux faibles et tardos. Il nous a prouvé à chaque fois son courage, sa sincérité et ses capacités à imposer sa volonté à ses opposants .Il a par contre allonger ses faenas au-delà du nécessaire et failli prendre trois avis à son second. Il a conforté son cartel dans le Sud Ouest et sa relation « fusionnelle » avec le public gersois.

Un autre torero révélé à Vic a triomphé ce jour. Avec volonté et courage, Cesar Valencia a réalisé une faena intéressante à son premier opposant sans toutefois le dominer totalement. Il a su mettre en évidence, en le citant de loin les qualités de l’excellent sixième. Il nous a aussi montré que son bagage technique n’est pas encore à la hauteur de son engagement. Et les volteretas qu’il a subies face à chacun de ses toros nous ont fait craindre le pire. Il coupe une oreille justement méritée face à chacun de ses opposants.

On reverra avec plaisir Lamelas à Aire et Vic. Messieurs les organisateurs, n’oubliez pas Cesar Valencia .Fabrice Torrito est reparti en Andalousie pour creuser la piste du « sixième toro d’Aignan »

TR



pierre Le: 28/03/16
Adrien Salenc et Baptise Cissé triomphent à Aignan Baptiste Cissé vainqueur de la novillada de Mugron (40)