Visiteurs: 1125987
Aujourd'hui: 119
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 


Lleno sur les gradins. NON NON LA CORRIDA N'EST PAS MORTE CAR ELLE REMPLIT ENCORE LES GRADINS

Arles. Vendredi Première de la Feria de Pâques. Plein.
Toros de Garcigrande, le cinquième comme sobrero: un sobrero de José Luis Pereda en sixième.
Sebastián Castella, oreille après avis et oreille après deux avis
José María Manzanares, ovation après pétition et ovation après avis après avoir été pris sans blessure apparente.
Alberto López Simón, oreille et oreille.

https://www.facebook.com/Arenes.Arles/videos/1082611051796070/




Samedi, 26 Mars 2016

Sortie a hombros de Sébastien Castella et Alberto López Simón...
Arènes quasiment pleines, temps agréable mais un peu frisquet lors d’un final prolongé. Six toros de Garcigrande, les 5 bis et 6 bis du même fer et le 6 ter de José Luis Pereda. Un lot hétéroclite, plutôt bien présenté, mais inégal de jeu et de forces.

Sébastien Castella (oreille et oreille) entama la séance par un capoteo plaisant et après deux rencontres, il se fit encore remarquer sur un quite par chicuelinas. Entame allurée avec la flanelle, puis enchainements bien cadencés dans un pouce de terrain, Sébastien se montrant en dessus du répondant de son opposant. Entière. Avec le bon quatrième, le Biterrois brilla encore sur les capotazos de réception et après deux rencontres sortie fermée, il brinda à l’auditoire une faena compacte qui transmit sur les travées, notamment lors d’un final encimista ponctué d’une entière, l’ensemble étant toutefois terni par l’usage du verdugo à deux reprises, ce qui limita la récompense à un seul trophée, celui qui lui ouvrait cependant une grande porte somme toute méritée.

Manzanares (saluts aux deux) dansa avec les plus laides et sans grandes options de triomphe, il sut néanmoins s’en sortir dignement. Avec un premier qui ne l’aida guère après deux bons puyazos, l’Alicantino joua sur sa plasticité pour donner des couleurs à un trasteo esthétiquement abouti, sans toutefois atteindre les sommets. Après entière, le conclave se divisa et pour avoir jugé la pétition insuffisante, le palco ramassa une bronca.

Son second a été rapidement prié d’évacuer la piste pour boiterie et de faire place à l’un de ses frères avec lequel il entreprit un trasteo décidé d’impact inégal, mais plutôt plaisant, Manzanares étant par la suite violemment secoué, sans trop de dégâts apparents. Demie en place.

Alberto López Simón (oreille et oreille) est allé chercher les deux oreilles qui lui ont permis d’accompagner a hombros son chef de lidia. Son premier prit deux piques cuidées puis brindis au public suivi de muletazos arrodillados jusqu’au centre en se fendant. Alberto se débarrassa alors de ses zapatillas pour administrer plusieurs séries de derechazos plus ou moins électriques suivis de naturelles ajustées avant final plus près des cornes. Estocade caídita au second envoi. Avec l’ultime, les choses allaient prendre une tournure à la fois insolite et quelque peu cocasse et inédite. En effet, il aura fallu au Madrilène pas moins de deux sobreros pour pouvoir clôturer les débats ! Pour boiterie successive, le titulaire puis un premier sobrero du même fer ont été renvoyés aux corrales avant qu’en début de faena, après pas mal d’atermoiements, ne sorte un autre remplaçant venu de chez José Luis Pereda pour que l’on puisse aller enfin au bout du dernier acte, avec au passage plusieurs interventions remarquées de Tito Sandoval... Faena comprenant plusieurs séries verticales et relâchées, surtout sur la rive droite avant final encimista face à un bicho qui baissa de ton et entière.

Paul Hermé

Arles corrida samedi 26 mars

Résumé de la corrida du samedi 26 mars dans les arènes d'Arles : toros de Garcigrande pour Sebastián Castella , José María Manzanares et Alberto López Simón

Posté par Arènes d'Arles Page Officielle sur samedi 26 mars 2016



Voltereta de José Mari Manzanares



pierre Le: 27/03/16
ARLES: ANNULATION DE LA NOVILLADA CHAUD ET FROID SUR ARLES DIMANCHE