Visiteurs: 1127211
Aujourd'hui: 84
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 



Avec la présentation des cartels de la San Isidro voilà une illustration nouvelle de ce que nous écrivions au lendemain de la marche de Valence : la tauromachie attaquée d’une manière ignominieuse de l’extérieur, souvent pour des raisons politiciennes et démagogiques est aussi minée de l’intérieur. Ceux qui ont marché à Valence venus souvent de loin qui payent cher leurs abonos, un jour ne marcheront plus dans les combines mesquines de ces "décideurs" qui font les cartels en fonction d'intérêts mesquins, de logiques opaques.



La plus grande feria du monde n’accueillera pas cette année deux des toreros les plus importants du moment: Morante de la Puebla et Joselito Adame –ni non plus José Tomas. Par contre elle comporte pléthore de noms inconnus aux qualités médiocres qui n’intéressent personne sauf l’empresa pour des raisons qui ne sont surement pas désintéressées. Nous ne citerons pas ces noms, car il n’est pas convenable de tirer sur des ambulances mais tout le monde les aura repérés. Certains sont même doublés.

Absence la plus choquante, celle de Joselito Adame, incontesté "numéro un" mexicain depuis quatre ans. Toutes les figures espagnoles toréent avec lui quand elles se déplacent de l’autre côté de l’Atlantique. Avec José Tomas, il a rempli la plus vaste arène du monde ce qui reste le plus grand exploit de la saison. Il a une grande régularité: il coupe les oreilles partout, en Europe comme aux Amériques. Il a récolté trois trophées au cours des dernières San Isidro. C'est donc une exclusion injuste, indigne, une insulte à cette grande nation taurine qu'est le Mexique. Joselito fait-il peur ? Non ! Mais ceux qui gèrent sa carrière terrorisent les patrons madrilènes et de cela l'abonné n'a pas à en pâtir...

PV

pierre Le: 18/03/16
SAINT PERDON VALENCE, EXPERIENCE DU JULI, VOLONTE DE LOPEZ SIMON