Visiteurs: 1127491
Aujourd'hui: 364
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 


Les petites arènes Belmonte dans le centre historique de Quito (photo DR)



A cause d'un président mégalomane et autoritaire, Rafael Correa, la féria de Quito, la plus belle de toute l'Amérique du Sud a été réduite à une caricature. Pour des raisons incompréhensibles, il a interdit la mise à mort dans la ville de Quito, autorisée à quelques kilomètres du centre de la capitale équatorienne. Décision qui a eu pour résultat de faire disparaître purement et simplement une féria qui attirait des aficionados du monde entier et apportait des ressources économiques non négligeables à un pays -magnifique- qui en a bien besoin. Un pays sous la botte qui, comme le Vénézuela et la Bolivie avec Morales, vient d'adopter le principe d'un président élu à vie. Cette agression contre la démocratie prise hier alors que Correra se présente comme le pourfendeur du capitalisme -avec son compère Morales- à la COP 21, a déclenché de nombreuses manifestations.

Les taurins équatoriens ont imaginé de contourner la décision présidentielle en organisant un cycle de spectacles dans les vieilles arènes de Quito, "La Belmonte". Il s'agit d'un succédané puisque manque l'essentiel:la mise à mort. Précisons qu'il existe encore de nombreuses villes en Equateur où s'effectue la lidia complète. Pour nous, accepter une tauromachie tronquée de son élément essentiel, central, symbolique est injustifiable. Dans ce contexte, la distribution des trophées n'a aucun sens comme est risible la grâce accordée jeudi à un toro. Enfin la participation de grands maestros comme Morante de La Puebla, Daniel Luque ou Enrique Ponce est irresponsable car il cautionne un précédent que voudraient nous imposer nos ennemis, si puissants désormais. Il est d'ailleurs frappant que la "Belmonte" ne fait pas le plein malgré sa modeste dimension.

Pour toutes ces raisons nous ne dirons pas un mot de ces ersatz de corrida et nous condamnons fermement ceux qui s'y prêtent. L'argent n'a pas d'odeur et certains taurins vendront la corde qui les pendra.
PV



pierre Le: 05/12/15
Mexico QUITO: EL FANDI BLESSE