site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 

ORTHEZ, LE CARTEL DE LA JOURNEE TAURINE

  La commission taurine a dévoilé le cartel de la journée taurine du 29 juillet.

Avec le matin, les novilleros Dorian Canton, le béarnais et Baptiste Cissé, le landais,

et le soir, les toreros français Juan Leal, vénézuelien Manolo Vanegas et espagnol Tomas Campos. Rappelons qu'il s'agit d'une journée entièrement française du point de vue des élevages.

Monumental de Aguascalientes (Méxique. Samedi. Troisième corrida de la Feria Nacional de San Marcos. Lleno de no hay billetes.

Toros de La Estancia (1º et 4º) para rejones et Jaral de Peñas, Villacarmela (5º, sobrero) y Santa Fe del Campo (7º, sobrero de regalo), pour la lidia à peid. Arratsre lent pour les premiers et sixièmes.

Hermoso de Mendoza, silence et deux oreilles
Sebastian Castella, silence, silence et oreille au toro de regalo
Joselito Adame, palmas et deux oreilles.



Le: 22/04/18
a ville d’Eauze, le comité des fêtes et le club taurin d’Eauze présenteront la Féria 2018 le vendredi 4 mai à 19h à la salle d’honneur de la mairie d’Eauze.

Un buffet clôturera cette soirée (inscriptions : Bruno IMART 06.80.06.38.38 et Franck LANATI 06.83.61.63.86).

(Communiqué)

Le: 22/04/18
Les élèves qualifés pour la finale du I Bolsín Sierra Oeste de Madrid hier dans les arènes de Cenicientos sont Álvaro Burdiel de l'école de Madrid “José Cubero Yiyo”, Víctor Hernández de l'école de Guadalajara, Jean Larrouquette “Juanito” de l'école Adour Afición et David López de l'école de Colmenar Viejo. La finale se déroule ce dimanche à Rozas de Puerto Real.

Bravo donc à notre jeune béarnais Jean Larrouquette, originaire d'Oloron qui se qualifie brillamment.



Le: 22/04/18
Arènes de Soustons : Fiesta Campera organisée par l'Ecole Taurine La Marismeña
6 Novillos de Sainte Cécile bien présentés et donnant du jeu pour
Mehdi Savalli : une oreille
Roman Perez : deux oreilles
Marco Leal : deux oreilles
Denis Labarthe : deux oreilles
Molajes Balti : deux oreilles
Baptiste Cissé : deux oreilles
Vuelta al ruedo pour le quatrième
chaque novillo a été sauté à sa sortie en piste par Dominique Larié
Neuf piques, cavalerie Bonijol
un quart d’arène,
Météo enfin printanière


photo Roland Costedoat


Organisée par Denis Labarthe, l'école taurine de Soustons et la Peña La Finca , cette fiesta campera placée sous le signe de l'Amitié a permis aux aficionados présents de passer un moment d'Aficion Authentique bien plus proche de ce que sont les fondements de la tauromachie que ce qui se passe dans les arènes sévillannes.
Très bien présentés, les novillos de Michel Mejias, ont donné du jeu et permis aux toreros s'exprimer et de faire plaisir aux spectateurs présents sur les gradins.
Seul le premier, manquant de fond, n'a pas permis à un Mehdi Savalli, un peu hésitant, de s'exprimer.
Roman Perez a su exploiter la très bonne corne droite du second.
Marco Leal , en très bon lidiador, a dominé et amélioré un novillo tardo et compliqué en début de faena
Denis Labarthe, porté par son public, a su, pour sa dernière prestation en public, exploiter la très bonne corne gauche de son partenaire.
Mojale Balti , visiblement , contracté est resté en dessous , sauf lors dune série à gauche et d'une autre à droite, d'un très bon novillo.
Baptiste Cissé , avec beaucoup d'élégance, a su tirer parti du noble sixième, en particulier pour une exceptionnelle série de naturelles.
Le sauteur local, Dominique Larié,; a sauté avec succès les six novillos.
En débiut d'après-midi, Sam, Nathan, Thomas, Esteban, Cyril et Elio nous ont montré leur courage et toute la qualité de l"enseignement reçu face à d'intéressantes reses de la ganaderia Grenet

diaporama photo
corridaSiinfo sur ComBoost


PHOTOS nicolas Couffignal


rt

Le: 22/04/18

Liste des neuf qualifiés pour les demi-finales du Bolsín de Nîmes Métropole de ce dimanche à Manduel…
Qualifiés en matinale:
Erales de Bruno Blohorn.
Borja David Ximelis Rodríguez – Ecole Taurine José Cubero « Yiyo » de Madrid.
Álvaro Fernández Santero – Fundación El Juli d’Arganda del Rey.
Alejandro Rivero Fenoll – Ecole Taurine de la Diputación de Badajoz.
Tristan Espigue – Ecole Taurine Rhône Afición de Fourques.

Qualifiés le soir:
Erales de Roland Durand.
Jorge Martínez Giménez – Ecole Taurine Municipale d’Almería.
Adrián Villalba Mora – Ecole Taurine d’Albacete.
Daniel Pérez Bautista – Ecole Taurine José Cubero « Yiyo » de Madrid.
José Nicolás Ruiz Abellán – Ecole Taurine de Navas del Rey.
Aarón Rodríguez Martín – Madrid
Superbe journée estivale à la ganadería saint-gilloise « La Paluna » de la famille Fare où pas moins de 32 candidats avaient rendez-vous dès le matin pour une journée de qualifications de laquelle allaient sortir huit demi-finalistes qui vont se retrouver dès ce dimanche dans les arènes de Manduel, dans le but de former le cartel qui disputera la finale cet été lors de la Feria de la Pêche et de l’Abricot de Saint-Gilles.
Passant par groupe de trois, voire de quatre, partagés de moitié entre le matin et la tarde, les aspirants, dont certains venaient de très loin, ont étalé pour la plupart un niveau élevé, ce qui a compliqué d’autant le travail de sélection du jury, une tâche d’autant moins facile qu’il y a eu quelques disparités dans le bétail, les vaches du matin, d’Alain Tardieu, s’avérant toutes toréables, avec au moins deux très bonnes, ce premier groupe de candidats trouvant là une belle occasion d’afficher leurs qualités.
L’après-midi, avec des vaches de Tardieu frères, ce ne fut plus tout à fait la même chanson, du moins pour les deux premières, dépourvues de toute bravoure, qui n’ont pas facilité la tâche des aspirants qui s’y sont frottés. Il est clair que pour un concours, on ne peut pas dire que tous les coureurs soient partis sur la même ligne de départ ! Cela étant, ces toreros en herbe rencontreront tout au long de leur trajectoire des inégalités dans les sorteos, c’est un peu la loi du genre, parfois en faveur et d’autres en défaveur, le facteur chance s’avérant aléatoire par nature. Pour eux, il ne faut pas s’arrêter à cet impondérable… et malgré certains écueils, ilos ont su aussi nous transmettre leur décision et leur aficion…
En fin de compte, considérant au bout de l’exercice qu’étant donné le niveau élevé de la plupart des candidats, il a été décidé pour les demi-finales du lendemain, de faire entrer le sobrero dans la course, et passer ainsi de huit à neuf participants !
Enhorabuena aux aspirants retenus, mais aussi à leurs compañeros car globalement, on a vu des candidats motivés à qui l’on souhaite bonne chance pour la suite…
Remerciements aussi à nos hôtes, les ganaderos Fare, Michel et Vincent, à Jean-Marc Soulas, vice-président de Nîmes Métropole, à Hervé Galtier et l’Afap, prestataires, sans oublier Gilles Raoux, en parfait Monsieur Loyal et traducteur, le jury, au picador Jean-Loup Aillet qui a assumé tout le tentadero depuis son cheval, et tous les bénévoles… et pardon pour ceux que j’aurais oublié, mais je suis rentré chez moi… ensuqué par le soleil ! Après, on ne pourra pas empêcher les mauvaises langues de penser que le soleil a bon dos…
Paul Hermé



Le: 21/04/18
 1  2  3  4 ... 2200  2201  2202  »