site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 

MEXICO, "LA CORRIDA MONSTRE"

  



Le produit de la « corrida monstre » qui se déroulera le 12 décembre à la Monumental de Mexico, sera destiné à soutenir les victimes du tremblement de terre qui vient de toucher le Mexique. Nos médias qui adorent se caresser le nombril ont oublié bien vite cet énorme traumatisme qui a fait des centaines de morts et des milliers de sans-abris. Dans ce pays où l’Etat est une sorte de superstructure fragile et désorganisée, les victimes ne peuvent compter que sur elle-même ou sur une solidarité amicale ou encore « charitable ». Elle fonctionne, car il y a, là-bas, une véritable tradition d’entraide.

Lors de la catastrophe, de nombreuses arènes, celle de Monterrey par exemple, mais surtout la Monumental de Mexico avaient ouvert leurs portes pour accueillir les réfugiés et surtout pour collecter les biens de premières nécessités : couvertures, eau minérale, nourritures. Le coso de la Calle Rodin, le plus vaste du monde est situé dans un quartier populaire de la mégalopole mexicaine ce qui aiguise les appétits des promoteurs immobiliers. Il a trouvé lors de ces jours de deuil et de terreur une nouvelle justification.

Pour, en quelque sorte transformer l’essai, Tauro Plaza Mexico qui gère ce qui est la plus grande arène du monde, organise le 12 décembre une « corrida monstre » dont le résultat financier ira aux victimes de ce traumatisme national. Pour l’occasion, huit toros de différentes ganaderias mexicaines comme cela se fait souvent outre-Atlantique. Le cartel est disons-le somptueux avec pour commencer le retour tant attendu de José Tomas qui a décidé de reprendre l’épée. Est-ce une réapparition ponctuelle ou au contraire le prélude à un nouveau retour avec à la clé une série de dates dans ce Mexique qu’il aime tant ; c’est en tout cas, en soi, un grand événement. Avec à la clé la présence d’El Juli, pour une confrontation inédite qui vaudra le déplacement. José Mari Manzanares en sera aussi après une moitié de temporada en blanc.

Pablo Hermoso de Mendoza ouvrira le défilé. On sait que le succès du navarrais ne s’est jamais démenti au Mexique où il toréé, bon an mal an, environ 50 corridas… record du monde ! Le Mexique sera représenté par les frères Adame : Joselito qui est le numéro un du pays et son frère Luis David qui marche sur ses talons, découvert cette année en Europe. El Payo est aussi un des hommes forts du pays. Nous sommes particulièrement heureux de la présence de Sergio Flores pour ce jour historique, c’est de notre point de vue le plus solide espoir du Continent. Après sa terrible blessure, il revient au niveau le plus élevé.

Les absents ? Disons-le, nous regrettons, du point de vue symbolique, l’absence de français dans ce cartel : Sébastien Castella qui a un gros cartel à Mexico avait sa place ; Juan Bautista qui fait une saison exceptionnelle aussi. Absence étonnante aussi, celle d’Enrique Ponce idole mexicaine. Il aurait du passer en premier, ce n’est jamais facile… Ill faut faire des choix et ce n’est pas facile. Mais bon le cartel de ce jour historique n’est pas totalement rématé. La Monumental sera-t-elle emplie « hasta el reloj » c’est-à-dire jusqu’à l’horloge qui surplombe les derniers tendidos ?
PV

La vente des billets débutera le 1er novembre aux guichets de la Monumental, par Internet et avec Ticketmaster (www.ticketmaster.com.mx).

Matador de Toros Triomphateur, Enrique Ponce.
Matador de Toros Révélation, Ginés Marín.
Novillero Triomphateur, Jesús Enrique Colombo.
Meilleure Ganadería, Victorino Martín.
Grande trajectoire professionnelle, José Miguel Arroyo “Joselito”.
Aficionado remarquable, Ilmo. Sr. D. Mauricio Álvarez de Bohórquez, (Duque de Gor).
Action en faveur de la Fiesta, Ilmo. Sr. D. José Rodríguez Sanz – Pastor, (Secretario General de la Consejería de Cultura de la Junta de Castilla y León).
Peña Revelation, Asociación Taurina Mayorgana de Mayorga de Campos (Valladolid).
Peña Culturale, P.T. Curro Romero de Almagro (Ciudad Real).
Peña Exmplaire El Ruedo de Almazán (Soria).


Prensa Real Federación Taurina de España

Le: 18/10/17


MEILLEUR TORERO DE LA TEMPORADA DE VALENCE
Paco Ureña
TORERO A CABALLO MÁS DESTACADO DE LA TEMPORADA EN VALENCIA
Mario Pérez Langa
MEILLEUR NOVILLERO DE LA TEMPORADA DE VALENCE
Diego Carretero
MEILLEUR ÉLÈVE DE LA TEMPORADA DE VALENCE
Jordi Pérez
TORO, NOVILLO OU GANADERlA LA MEILLEURE DE LA TEMPORADA EN VALENCIA
Domingo Hernández
TORERO DE PLATA LE MEILLEUR DE LA TEMPORADA DE VALENCE
Javier Ambel
MENTION SPECIALE
Escuela Taurina de Valencia

Federación Taurina Valenciana de peñas

Le: 18/10/17


Le: 18/10/17


Le: 18/10/17



Le coso de la calle Pignatelli, si élégant et agréable, vient de fermer ses portes et avec lui s’achève le carrousel épuisant des férias de première catégorie. On sait que celle de Saragosse est la plus difficile à monter car elle arrive en fin de temporada. Elle est la plus sanglante car les hommes arrivent épuisés et veulent y briller pour cet ultime rendez-vous. On sait surtout qu’elle avait beaucoup perdu de son crédit ces dernières années et que la montée du mouvement anti-taurin avait sapé le crédit de ce bastion. C’est à l’aulne de ces réalités qu’il faut juger cette édition 2017.



[Lire la suite...]

Le: 18/10/17
 1  2  3  4 ... 2245  2246  2247  »