Visiteurs: 1080144
Aujourd'hui: 377
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 

MAXIME SOLERA COUPE LA TEMPORADA

  



Sur la page facebook de Maxime Solera:

"J'aimerais profiter de ces quelques lignes pour communiquer la décision difficile de mettre un terme à ma saison en raison de la grave blessure que je traîne depuis plusieurs mois.

Tout d'abord, je tiens à remercier tous les organisateurs, les commissions, les associations, les clubs de taurins et les mairies qui m'ont fait confiance pour cette saison 2018, ainsi qu'à mon équipe et toutes les personnes présentes à chaque moment difficile de cette saison.

Ce fut une saison très difficile marquée par d’importantes blessures.

Fin février, alors que je tuais un toro en privé, ce dernier m'a laissé quatre mois dans l’incapacité de pouvoir toréer à cause d’une fracture du plateau tibial et une contusion osseuse de la jambe gauche.

A mon grand regret et n’ayant pas atteint certaines conditions physiques minimales, je n'ai pas pu faire le paseo à Vèrgeze et à Aire sur L'Adour.

Pour les novilladas où j’ai pu toréer, je voudrais faire un résumé des difficultés auxquelles j'ai eu à faire face cette année :

Ma première novillada après la convalescence, a eu lieu à Boujan-sur-Libron le 30 Juin.

Suite à un fort accrochage à mon premier novillo de Hoyo de la Gitana, je me suis retrouvé avec le ménisque externe de la jambe gauche fissuré et une désinsertion musculaire du jumeau droit.

Le lendemain, j'ai tenu à toréer la novillada de Raso de Portillo par respect et engagement moral envers les aficionado et envers moi-même. Je suis fier d'avoir été déclaré vainqueur de la feria en coupant deux oreilles, avant d’être à nouveau contraint d’arrêter cinq semaines sans pouvoir faire cette fois le paséo à Céret et à Beaucaire.

J’étais de retour à Istres où j'ai pu profiter des qualités d’une très bonne novillada de l’élevage français Cuillé, coupant 3 oreilles et remportant le prix du meilleur novillero de l’après-midi .

Plus tard, à Roquefort est arrivé le pire moment de douleur physique de la saison, ayant reçu a Istres à nouveau, un coup au genou en rentrant tuer sans muleta.

Malgré la douleur, j’ai décidé de ne pas me retirer de l'imposante novillada de Conde de la Maza car cela pouvait être interprétée comme une excuse pour abandonner mon engagement.

Le résultat n'a pas été celui espéré, je n’ai pas été bien, j’aimerais y retourner dans de meilleurs conditions pour m’enlever cette épine du pied.

Après trois nouvelles semaines en convalescence, arrive Septembre avec quatre engagements dans des arènes très importantes avec des élevages très exigeants.

Le premier d'entre eux était Villaseca de la Sagra avec une novillada de Dolores Aguirre qui ne m'a pas facilité la tâche.

Le lendemain à Calasparra, étant bien conscient que rien d'important ne s'était passé la veille, je suis sorti comme à mon habitude pour donner le meilleur de moi.

Je suis tombé sur un grand novillo de Prieto de la Cal avec lequel j'ai pu prendre et transmettre beaucoup de plaisir face un novillo compliqué qui m’a permis de montrer un tout autre répertoire et de triompher dans l'une des plus importantes ferias de novilladas du monde, recevant par la même occasion le prix de “la meilleur estocade” de la feria.

En suite venait Andorra de Teruel avec une novillada concours, où j'ai eu la chance de rencontrer un grand novillo de Flor de Jara et un second bien différent d'El Añadío.

J'ai pu couper quatre oreilles et je pense avoir pu démontrer ce que je voulais devenir en tant que torero.

Le lendemain, Trillo s'est présenté devant moi, un autre défi d’élevages. Un de Casasola et un de La Interrogación. J'ai coupé une oreille face au dernier novillo.

Le temps est venu de mettre fin à ma saison pour me faire opérer du ménisque et pouvoir me préparer le plus tôt possible pour une belle campagne mexicaine très importante pour moi.

En 2019, ce sera une autre saison exigeante et tout aussi intense et, espérons-le, un peu plus garnie que 2018.

Un saludo a la afición et à très vite !"






pierre Le: 20/09/18
Contrairement à ce qui a été publié sur le quotidien « Sud Ouest » le 16 septembre dernier, Thomas Joubert, grièvement blessé à Bayonne, fait savoir qu’il n’a jamais exprimé le désir de mettre un terme à sa carrière…


photo Paul Hermé

pierre Le: 20/09/18


Mano à Mano
4 novillos de Camino de Santiago con mi compañero Jb Molas

Y 2 toros para los Mano a Mano
Guillaume Vergonzeanne / Dominique Larie
Baptiste Borde / ............

Baptiste Bordes « le champion »
Tibo García « le talentueux »
Dominique Larié « l’audacieux »
Jean Baptiste Molas « l’artiste »
Guillaume Vergonzeanne « l’expérimenté »

pierre Le: 20/09/18


Le maestro est sorti de la Clinique Los Manzanos de Logroño (La Rioja – Espagne) pour se rendre à son domicile en France à Arles.
La blessure évolue favorablement et il ne s’est produit aucune complication à la suite de l’intervention de dimanche dernier dans l’infirmerie même des Arènes de La Ribera.
Juan Bautista a eu l’autorisation de quitter la clinique Los Manzanos de Logroño (La Rioja – Espagne), où il était hospitalisé jusqu’à dimanche soir après avoir reçu un coup de corne de 13 centimètres d’extension dans la cuisse droite lors de la première corrida de la Feria de San Mateo.
Les médecins qui ont pratiqué l’opération l’ont autorisé à quitter la clinique après avoir vérifié la bonne évolution de la blessure et confirmé les résultats satisfaisants des dernièrs examens.
De ce fait, Juan Bautista s’est rendu à son domicile d’Arles, d’où il terminera le processus de récupération.
Il est à rappeler que Juan Bautista a encore deux contrats avant de finaliser non seulement la saison 2018 mais aussi sa carrière en tant que matador de toros en activité. Le premier à las Rozas, Commune de Madrid, le dimanche 1er octobre et le second dans le cadre de la Feria d’El Pilar de Zaragoza le 6 octobre prochain, où il s’habillera pour la dernière fois de lumières.

pierre Le: 20/09/18



Un des magnifiques et impressionnants adversaires de la ganaderia portugaise de Palha et de Pallares qui seront combattus dimanche à Madrid dans le cadre des désormais classiques défis ganaderos. Ils seront combattus par Sánchez Vara, Javier Cortés et Thomas Dufau. Suerte à eux et plus particulièrement à Thomas. Rappelons que ce cartel devait affronter les Partido de Resina lors de la San Isidro et que la corrida n'avait pas pu se tenir en raison des intempéries. Rappelons aussi que la corrida de Palha sortie à Vic-Fézensac en 2017 avait donné beaucoup de satisfactions et qu'elle avait permis aux toreros de couper des oreilles. Il y a donc une réelle opportunité pour les toreros qui vont défiler et pour Thomas, en particulier, qui joue une partie très importantes.
PV

pierre Le: 20/09/18
Plaza de toros de La Ribera, Logroño. Jeudi. Deuxième de la Feria de San Mateo. Plus de moitié arène.

Toros de Zalduendo, bien presentés et de jeu varié. L'encasté 6º a été applaudi à l'arrastre.

Juan José Padilla, vuelta al ruedo après pétition et oreille.
Antonio Ferrera, ovation et silence après avis.
Ginés Marín, silence et ovation après avis.



Juan José Padilla a mis un terme dans ses relations avec la famille Chopera avec laquelle il a toréé 103 corridas. Un recors sans doute... Il a reçu un hommage des mains de Pablo et Oscar Chopera à la tête de la célèbre empresa.



.

pierre Le: 20/09/18
 1  2  3  4 ... 1190  1191  1192  »