site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 

ADIEUX PALOMO

  Après une série de fausses nouvelles on vient d'apprendre avec certitude le décès de Palomo Linares, le grand torero de Linares, ce soir à 17 heures 30. Il est décédé à l'hôpital Gregorio Marañón de Madrid à l'âge de 69 ans après n'avoir pas supporté l'opération à coeur ouvert, subie la semaine dernière. Il devait atteindre les 70 ans dans quatre jours.



Fils de mineur, d'origine très pauvre, il fut soutenu dans un premier temps par la famille Lozano. Il débutera avec les picadors a Ondara (Alicante) en 1965. Il s'impose très vite par son intrépidité et signe 70 contrats cette année là. Il prend l'alternative l'année suivante des mains de Jaime Ostos avec Mondeño comme parrain, à Valladolid, toros de Galache. Il confirme en 1970 à Madrid. En 1972, à Las Ventas, il coupe la queue du toro Cigarron d'Atanasio Fernandez. Il coupera deux oreilles à son autre toro. C'est un exploit unique dans l'histoire des arènes de Madrid qui fut controversé et critiqué par la presse orthodoxe mais qui le fait entrer définitivement dans l'Histoire de la tauromachie. Esprit original et libre, en compagnie de son ami El Cordobes, il monta avec lui une temporada entière en marge des circuits commerciaux traditionnels dans des arènes portatives. Il fit trembler ainsi le milieu taurin traditionnel. C'était un torero hétérodoxe, populaire, courageux avec un charisme rare. Ce fut une véritable figura del toreo, idole des masses et méprisé de l'establishment, comme El Cordobes qui eut, lui, un plus grand rayonnement international. Comme lui il incarnait l'aspiration d'un peuple à sortir de la dictature et à entrer dans les chemins de la modernité.

Palomo mit fin à sa carrière en 1995 à Benidorm après avoir connu des hauts et des bas dus à de nombreuses blessures. Il fut un temps ganadero mais il fut connu de nouveaux succès surtout comme peintre qui avait, bien sur, comme sujet principal la tauromachie. Dans cette dernière carrière il avait obtenu l'estime du public et de ses pairs. Sébastien Castella pour son un contre six Adolfo Martin, à Nîmes, lors de la dernière feria des Vendanges lui avait brindé un de ses toros.
Palomo aura marqué l'histoire par sa forte personnalité. C'est un artiste complet qui nous a quitté. Qu'il repose en paix.
P V



Madrid, dimanche 23 avril 2017. Novillos de Los Chospes, bien présentés. Nobles. Entrée: Un quart.

Mario Palacios, ovation avec salut et oreille avec blessure;
Miguel Ángel Pacheco, silence avec aviso et blessure;
Adrien Salenc, ovation avec salut , silence à celui tué pour Pacheco et ovation avec salut


Au cours de la course Miguel Angel Pacheco a été blessé d'un coup de cor,e dans le cuisse droite de 25cms de profondeur de pronostic grave: PARTE MÉDICO DE MIGUEL ANGEL PACHECO: Herida por asta de toro en tercio medio cara interna del muslo derecho con una trayectoria hacia arriba de 25 cm, que produce destrozos en músculo vasto interno y contusiona paquete vasculo nervioso. Es intervenido quirúrgicamente en la enfermería de la plaza de toros, siendo trasladado al Hospital San Francisco de Asís con cargo a la Fraternidad. Pronóstico grave. Firmado: Dr. García Padrós.

Le: 24/04/17
Monumental de Aguascalientes. Dimanche. Quatrième de la Feria de San Marcos. Trois quart d'entrée.

Toros de Jaral de Peñas, le second arrastre lento et le cinquième, ‘Tío Julio’, Nº 166 de 521 kg., gracié, bien presentés et de bon jeu, et un de Santa Bárbara, septième de regalo.

Arturo Saldívar, ovation, ovation et silence;
Diego Silveti, division et deux oreilles et la queue symboliques;
Roca Rey, deux oreilles et ovation.



Blessure de Diego Silveti, cornada de 20cms dans la jambe gauche; aucun vaisseau importantn'est affecté; le torero a continué la faena jusqu'à obtenir la grâce de l'animal puis il est passé à l'infirmerie. Triomphe de Roca Rey

[Lire la suite...]

Le: 24/04/17



Le "Chant des arènes" un magnifique documentaire du journaliste cinéaste Sébastien Hondelatte. Il conte l'histoire de la musique et des arènes avec l'aide de la "Peña Al Violin", le fameux musiciens de Samadet. Il est fruit d'un long travail, très personnel, de ce cinéaste passionné de tauromachie. il a été tourné à Samadet, Plaisance, Alés, La Brède et Dax. Voici comment Sébastien présente son travail:



[Lire la suite...]

Le: 24/04/17


Séville, dimanche 23 avril 2017. Entrée: un peu plus de la moitié.

Toros de Fuente Ymbro, (le 3 comme sobrero), bien présentés mais manquant de fond.

Diego Urdiales, silence avec avis et silence;
El Cid, silence et oreille;
Joselito Adame, oreille et palmas.

Saluts de Lipi après avoir banderillé le second et de Jarocho et Fernando Sánchez au troisième bis.

Le: 24/04/17


Zaragoza, dimanche 23 avril 2017. Entrée : un tiers de plaza.

Toros de Luis Algarra, (le 6 comme sobrero.)

Curro Díaz, vuelta al ruedo avec forte pétition et deux oreilles avec blessure
Paco Ureña, silence et ovation avec salut avec deux avis ;
Ginés Marín, silence et silence.



Curro très en verve a pris une double cornada

[Lire la suite...]

Le: 24/04/17
 1  2  3  4 ... 2256  2257  2258  »